BFM Business

Le train Belfort-Paris bloqué plus de 9 heures par des sangliers

BFM Business

Les 80 passagers du train Intercités parti jeudi à 16h50 de Belfort sont arrivés à Paris le matin du jour suivant, rapportait le site France Bleu Besançon. La cause du retard est due à des chocs avec des sangliers, fréquents dans cette région. Le voyage qui en temps habituel dure un peu moins de quatre heures en aura donc duré un peu plus de treize.

Un premier impact avec une harde s'est produit vers 18 heures à hauteur de la vile de Culmont-Chalindrey, en Haute-Marne. Il a causé une avarie dans le système de freinage. Après l'arrivée d'une autre locomotive, le convoi a pu repartir en direction de Troyes, où les voyageurs étaient censés prendre un autre train. Mais peu avant d'atteindre cette gare, le convoi est percuté pour la seconde fois. Finalement, après une nuit dans les wagons et à l'hôtel pour certains, le train a pu redémarrer. Les voyageurs sont arrivés à Paris à 6h39.

D. N.