BFM Business

Le fulgurant succès de la low-cost indienne de Renault

La Kwid a été lancée en octobre.

La Kwid a été lancée en octobre. - AFP

Lancée en octobre sur le marché indien, la Kwid a déjà engrangé 70.000 commandes. Renault va donc augmenter les cadences de production de cette voiture vendue entre 3.500 et 4.800 euros selon les versions.

70.000 commandes en un peu plus de deux mois. La Kwid, voiture à très bas coûts de Renault, vendue entre 256.000 et 350.000 roupies, c'est-à-dire entre 3.500 et 4.800 euros, connait un véritable succès en Inde. "Nous avons immatriculé 14.000 voitures, et nous avons en plus 70.000 commandes fermes à livrer. Pour un démarrage, c'est du jamais vu", explique, aux Échos, Bernard Cambier, patron de la zone Afrique-Moyen-Orient.

Une réussite telle que le constructeur a décidé d'augmenter les cadences. Ainsi, il va produire au moins 120.000 voitures en 2016 et espère même monter jusqu'à 150.000. "Nous voulons atteindre les 5% de parts de marché l'année prochaine, contre 2% aujourd'hui", précise Bernard Cambier.

400.000 voitures vendues en 2020

Le succès de ce modèle repose évidemment sur son prix et donc sur la stratégie low-cost qui a été mise en place par Renault: main d'œuvre peu coûteuse, taux de localisation des composants de 98% pour éviter un maximum les importations, et nouvelle plateforme développée en partenariat avec Nissan.

Renault ne cache pas ses ambitions. "L'objectif est de vendre 400.000 voitures en Inde en 2020". Un bond monumental comparé aux 55.000 voitures qui devraient s'écouler en 2015.

D. L.