BFM Business

Le "cadeau" d’Air France et Luc Besson aux fans de Star Wars

Les passagers venus en business ou en Première auront droit à la salle VIP de 60 places dont les sièges peuvent se transformer en lits.

Les passagers venus en business ou en Première auront droit à la salle VIP de 60 places dont les sièges peuvent se transformer en lits. - Air France - Montage Damien Gomez

Le film sortant deux jours plus tôt en France que dans le reste du monde, la compagnie s’est associée à Europacorp cinémas pour proposer aux passagers qui réservent sur quatre de ses vols en provenance des Etats-Unis de voir dès leur arrivée le dernier opus de Star Wars.

Pour voir avant tout le monde le "réveil de la force", 7ème opus de la saga intergalactique, les fans américains de Star Wars n’ont plus guère de choix. A moins de faire partie des VIP invités aux deux séances programmées en avant-première mondiale, l’une à Los Angeles (le 14 décembre), l’autre à Londres (le 15 décembre), il ne leur reste qu’une option: se rendre dans l’un des 13 pays où la sortie officielle du film est programmée non pas le 18 décembre, comme c’est le cas aux Etats-Unis, mais deux jours plus tôt, le mercredi 16 décembre.

Une liste qui comprend l’Afrique du Sud, le Maroc, la Norvège et les Philippines, mais aussi l’Italie et… la France, deux destinations phare pour la clientèle nord-américaine. Cette année, près de 2,5 millions d’Américains sont attendus dans l’Hexagone.

Flairant qu’il y avait peut-être un coup à jouer, Air France a donc accepté sans hésiter une seconde la suggestion que lui a faite la direction du cinéma Europacorp d’Aéroville, ouvert voici deux ans par Luc Besson à quelques mètres des pistes de Roissy-Charles de Gaulle. L'idée est simple: proposer à des fans américains de Star Wars d'aller voir le film le 16 décembre dès leur sortie de l'avion. Il leur suffit pour cela de réserver dans l'un des quatre vols dédiés à cette opération marketing: deux au départ de New York et deux depuis la Californie (Los Angeles et San Francisco). 

Jusqu'à 720 places prévues pour les fans 

Une navette assurera le transfert entre l’aérogare d'arrivée du vol et la salle de cinéma. Des consignes sont également prévues pour les bagages. Le "cadeau" est certes intéressé, l’objectif étant de remplir ces vols de passagers n’ayant pas jusqu’alors programmé de venir en France, mais la compagnie permet même aux clients qui ont déjà acheté leur billets sur l'un des quatre vols concernés de réserver aussi leur place dans l'une des salles où sera diffusé le film (en version originale, "of course").

Europacorp a prévu de placer les passagers de la classe économique dans une salle de 300 places. Ceux qui se sont offert le voyage en business ou en Première auront droit à la salle VIP de 60 places dont les sièges peuvent se transformer en lits. Ils se verront également offrir des mignardises sucrées (de chez Pierre Hermé) ou salées (Petrossian). "L'opération est financièrement portée par nous" explique le patron de la salle, Yohann Stoll. Europacorp veut ainsi mettre en avant son concept de multiplex qu'il veut développer, pour le moment en France. Rien que sur le site de Roissy, son cinéma peut compter sur un potentiel annuel de 2 millions de passagers passant la nuit sur place.

Si l'opération baptisée "vol et ciné" fait le plein, les recettes qu'en tirera Air France sont loin d'être négligeables. Les deux séances programmées dans les deux salles permettent d'accueillir jusqu'à 720 fans de Star Wars. Prix du billet pour en être: de 1.300 dollars (1.176 euros) aller-retour en classe économique depuis New York à 13.000 dollars (11.767 euros) pour s'offrir le confort de La Première entre Los Angeles et Paris.

Pierre Kupferman
https://twitter.com/PierreKupferman Pierre Kupferman Rédacteur en chef BFM Éco