BFM Business

Lamborghini lance son SUV de luxe sur un marché en plein boom

Ce SUV de luxe sera vendu quelque 170.000 euros hors taxes en Europe.

Ce SUV de luxe sera vendu quelque 170.000 euros hors taxes en Europe. - HO-Lamborghini-AFP

Le constructeur italien de voitures de sports a présenté son 4x4 urbain ultra-véloce, se plaçant à son tour sur le créneau porteur du SUV. En 2016, 21.000 SUV de luxe ont été vendus, soit + 346% en 5 ans, selon IHS Markit.

La célèbre marque italienne (propriété du groupe Volkswagen) lance son 4X4 urbain baptisé Urus, qui se veut un "Super SUV". Il a été présenté dans l'usine historique du constructeur à Sant'Agata Bolognese, près de Bologne en Italie du nord.

Construire ce SUV, qui doit être vendu en Europe à 171.500 euros hors taxes, "fut un défi à tout niveau", a déclaré le PDG de Lamborghini, Stefano Domenicali. Grâce à ce modèle, l'industriel italien devrait doubler son volume de production en 2019, ce qui correspond à un vrai chambardement pour le constructeur qui n'a écoulé que 3.457 bolides l'an dernier.

L'Urus est doté d'un moteur V8 surpuissant

L'Urus, qui a un moteur V8 biturbo, a des "proportions encore jamais vues sur la route. Nous nous sommes inspirés de deux modèles, la Countach et la LM002 (le premier SUV de la marque lancé en 1986)", emblématiques de Lamborghini, a expliqué Mitja Borkert, responsable du design de la marque.

L'Urus affiche des lignes diagonales à l'avant comme à l'arrière, un profil bas à l'avant pour un SUV et des fenêtres à angles marqués. Doté de pneus Pirelli inédits, l'Urus "permet de se déplacer sur n'importe quel terrain, la route, les pistes, la glace mais aussi les dunes de sable", avec ses suspensions et sa hauteur modulables, a expliqué, pour sa part, Maurizio Reggiani, directeur de la recherche et du développement.

Plusieurs centaines de millions d'euros ont été investis dans son usine

L'Urus peut passer de 0 à 100 km en 3,6 secondes, freiner de 100 km/h à 0 sur 33,7 mètres et atteindre une vitesse maximale de 305 km/h, ce qui en fait selon lui plus rapide du marché, a-t-il ajouté.

Lamborghini a investi plusieurs centaines de millions d'euros sur son site de Sant'Agata Bolognese pour produire son SUV: l'usine a vu sa capacité de production doubler et a embauché quelque 500 salariés supplémentaires.

L'entrée de la marque italienne sur ce marché n'est guère surprenante: les ventes de SUV et cross-overs ont bondi de 233% en dix ans, atteignant 26,47 millions d'unités en 2016, et devraient encore croître de 30% d'ici 2020. Mais si le segment haut de gamme sur lequel évolue aussi le Porsche Cayenne ou Mercedes, avec la G-Class, permet de dégager de confortables marges, il n'en représente qu'une petite partie. En 2016, 21.000 SUV de luxe ont ainsi été commercialisés, un chiffre en hausse de 346% en cinq ans, selon IHS Markit.

F.Bergé avec AFP