BFM Business

La SNCF recrute sur les quais de gare

La SNCF a besoin de main d'oeuvre.

La SNCF a besoin de main d'oeuvre. - Jeff Pachoud - AFP

La SNCF fait face à un besoin de main d'œuvre urgent. Pour recruter, elle se déplace dans les gares de la banlieue parisienne.

Forte augmentation du trafic, nombreux travaux et difficultés à embaucher en Ile-de-France: confrontée à un besoin de main d'oeuvre "urgent", la SNCF a décidé de se déplacer dans les gares de banlieue parisienne pour recruter. Jusqu'au 27 janvier, l'entreprise déploie aux heures de pointe dans des gares de Seine-Saint-Denis et du Val-d'Oise des agents chargés de présenter leurs métiers et de conseiller les candidats intéressés.

À la clé, 500 emplois - du conducteur à l'agent de manoeuvre en passant par l'agent commercial - proposés par l'entreprise en 2017 dans la "région ferroviaire Paris Nord", qui dessert notamment la banlieue nord et le nord de la France.

Hausse "exponentielle" du trafic ferroviaire

Pour l'entreprise, il y a urgence à recruter en banlieue nord. Ici, la SNCF doit faire face à d'importants travaux et une hausse "exponentielle" du trafic ferroviaire. "En 2016, le trafic a augmenté de 7% pour les Transiliens", souligne Céline Sibert, directrice régionale Transilien Paris Nord. À cela s'ajoutent les nombreux départs en retraite prévus en 2018, notamment chez les conducteurs, précise Olivier Lambert, directeur des conducteurs de la région Paris Nord. "Je dois recruter 100 conducteurs pour répondre aux départs", détaille-t-il, "soit 10% de mes effectifs".

Mais pour l'entreprise, qui reçoit 400.000 CV par an, pas évident de trouver les bons candidats. Au point que la direction dit observer des "tensions" à recruter dans un tiers des cas, au niveau national. Parmi les raisons invoquées, la technicité de certains métiers et leurs contraintes. "Quand on dit qu'il va falloir conduire la nuit, le week-end ou les jours fériés, les candidats sont moins nombreux", déplore la SNCF.

D. L. avec AFP