BFM Business

La revanche de PSA Peugeot Citroën

Le titre s'échange autour de 15 euros aujourd'hui.

Le titre s'échange autour de 15 euros aujourd'hui. - Sébastien Bozon - AFP

Plus de deux ans après avoir quitté le CAC 40, le titre du constructeur français fait son grand retour, ce 23 mars dans l'indice phare de la Bourse de Paris.

La revanche de PSA Peugeot Citroën. Peugeot revient ce lundi 23 mars au sein du Cac 40. Le titre, qui était tombé à 3,50 euros en novembre 2012, est remonté autour de 15 euros. Et c'est aussi le signe de la sortie de crise d'un groupe, qui, il y a encore 1 an, était dans une situation financière catastrophique. L'histoire d'une recovery.

Il y a encore un an, pas grand monde n'y croyait. Le groupe lui-même restait extrêmement prudent. Il ne pensait pas réussir à générer de cash avant 2016. Et pourtant, l'année dernière, PSA Peugeot Citroën a dégagé une trésorerie positive de plus de 2 milliards d'euros.

Ce succès, c'est d'abord celui des derniers modèles du constructeur, notamment la nouvelle 308 chez Peugeot, élue voiture de l'année, et la Cactus chez Citroën.

Gros défis pour 2015

Ensuite, ce sont les accords de compétitivité signés en 2013, et les efforts sur les salaires, consentis par les syndicats.

Enfin, c'est la méthode Carlos Tavares. Le nouveau patron taille dans les coûts: réduction des stocks, cessions d'immeubles, déménagement du siège. Et il repense le portefeuille de marques avec un nombre total de modèles peu à peu divisé par 2 pour concentrer les investissements.

En 2015, le défi reste immense. PSA doit garder le rythme, alors que le groupe ne prévoit aucun lancement de nouveaux véhicules.

Dorothée Balsan