BFM Business

La reprise du marché automobile européen se confirme

Le marché automobile européen a enchaîné son quatorzième mois de hausse consécutif en octobre.

Le marché automobile européen a enchaîné son quatorzième mois de hausse consécutif en octobre. - Justin Sullivan - Getty Images - AFP

Les ventes de véhicules dans l'Union européenne ont progressé de 6,5% au mois d'octobre, confirmant un peu plus l'embellie du marché, selon des données publiées ce mardi 18 novembre. Renault progresse de 10% quand PSA n'affiche qu'une timide hausse de 1,1%.

L'embellie se confirme un peu plus. La reprise du marché automobile européen s'est confirmée en octobre avec une croissance des immatriculations de 6,5%, selon les chiffres publiés ce mardi 18 novembre par l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA).

Alors que le marché européen des voitures neuves a vécu son quatorzième mois consécutif de hausse, les deux constructeurs français y ont connu des fortunes contrastées: le groupe Renault a enregistré une progression de 10,5% tandis que PSA Peugeot Citroën se contentait de 1,1%.

Loin des niveaux d'avant-crise

Au total, 1,07 million de voitures ont été immatriculées dans l'Union européenne en octobre, contre un million lors du même mois de 2013.

Mais l'on est encore loin des niveaux d'avant la crise de 2008-2013 : plus d'1,2 million d'unités avaient été mises en circulation en octobre 2007.

La tendance générale est toutefois positive puisqu'en septembre le marché avait déjà crû de 6,4%. Sur les dix premiers mois de l'année, la progression est de 6,1%.

La nouvelle embellie des immatriculations européennes est notamment due à l'Espagne, dont le marché avait fondu de moitié pendant la crise. Il a rebondi de 26,1% en octobre à 76.000 unités. Autre pays sud-européen dont les immatriculations s'étaient fortement repliées, l'Italie a mis en circulation 122.000 voitures le mois dernier, 9,2% de plus qu'en octobre 2013.

Plus mauvais résultat au sein de l'Union européenne, la France a vu ses immatriculations se replier de 3,8% à 160.000, des chiffres déjà annoncés début novembre à Paris. Sur dix mois, les immatriculations françaises restent dans le vert (+1,4%).

Volkswagen conforte sa place de premier constructeur

Côté marques, octobre a permis au groupe Volkswagen de conforter sa place de premier constructeur européen. Le géant allemand a écoulé 277.000 unités (+6,9%) pendant le mois, devant surtout ce résultat à Seat (+20%) et Audi (+7,9%).

Les marques de Volkswagen détiennent 25,3% de part de marché dans l'UE depuis le début de l'année. PSA a en revanche vu sa part des immatriculations s'effriter à 10,9% depuis janvier (-0,2 point). En octobre, Peugeot a crû de 1,8% et Citroën de 0,4%, un tassement puisque la croissance en 2014 a jusqu'ici été de 6,1% pour Peugeot, soit exactement comme le marché, et de 2,3% pour la marque aux Chevrons.

Au sein du groupe Renault, la marque de Billancourt a fait un peu moins bien que le marché européen en octobre, croissant de 5,6%, alors que Dacia confirmait sa grande forme: +25,1% par rapport à octobre 2013. Son partenaire japonais Nissan a quant à lui enregistré des immatriculations en hausse de 21,3% en octobre, et de 11,5% sur l'année, réduisant son retard sur Toyota qui n'a crû que de 3,8% depuis janvier.

J.M. avec AFP