BFM Business

La nouvelle Nissan Micra sera made in France à Flins

La nouvelle Micra s'inspire de la ligne des crossover Nissan. Elle ne sera pas assemblée en Inde, mais dans les Yvelines sur le site de Renault à Flins.

La nouvelle Micra s'inspire de la ligne des crossover Nissan. Elle ne sera pas assemblée en Inde, mais dans les Yvelines sur le site de Renault à Flins. - PSamama - BFM Business

Nissan présente la 5e génération de sa Micra sur le Mondial de l'Auto. Ce modèle est un concentré de technologies pour améliorer le confort et la sécurité et, cerise sur le gâteau, il sera assemblé dans les usines Flins de Renault. Une première pour le constructeur.

La France est-elle toujours un pays qui compte pour l’industrie de l’automobile? Avec la fermeture de l’usine PSA d’Aulnay, on pouvait s’interroger. Nissan répond à cette question de manière claire. La Micra Gen 5 ne sera pas construite en Inde, comme le précédent modèle, mais dans les Yvelines sur le site de Renault à Flins, celui qui assemble la Clio et la Zoé.

Cette décision a été prise dès 2013 avec un accord de compétitivité conclu entre l’État et Renault. Pour obtenir ce contrat, les syndicats avaient accepté des concessions sur l’emploi et les salaires. En retour, l’ensemble des sites a été maintenu et la Micra sera sur les chaînes de montage du site francilien au printemps prochain.

Un site stratégique pour le marché européen

Le choix de ce site s’explique aussi par son emplacement qui lui permet de desservir toute l’Europe sans traverser les mers pour livrer les clients européens dont le goût pour les citadines ne cesse de grimper. "Ce sont les modèles les plus prisés par les clients européens et la concurrence est très vive sur ce créneau", a indiqué Martin Boutard, chief product specialist Micra, à BFM Business. En effet, en Europe, une voiture vendue sur trois est une citadine.

Pour faire face à ces concurrents, Nissan compte aussi sur cette nouvelle génération qui s’inspire du succès du Qashqai et du Juke, qui se sont positionnés dans les premières places des crossover. "Elle a été totalement repensée non seulement d’un point de vue design, mais aussi sur les équipements de confort, d’assistance et de sécurité", précise Martin Boutard.

Convaincu du succès de ce nouveau modèle, Nissan viserait un volume de vente de 100.000 Micra Gen 5, soit deux fois plus que la précédente dont les ventes ont culminé à 55.000 véhicules en 2015.

Suivez en direct les annonces du Mondial 2016 sur BFM.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco