BFM Business

La nouvelle appli RATP exaspère les voyageurs, des corrections prévues à l'automne

La nouvelle app RATP fait l'objet de critiques de la part d'utilisateurs.

La nouvelle app RATP fait l'objet de critiques de la part d'utilisateurs. - Capture appli RATP.

La nouvelle application mobile de la RATP fait l'objet de nombreuses critiques de la part des utilisateurs qui regrettent la disparition de certaines fonctionnalités. La RATP promet des corrections.

La nouvelle application RATP est loin de faire l'unanimité. Depuis quelques semaines, la régie des transports parisiens a mis en ligne une mise à jour de son application mobile, qui permet de se guider dans ses déplacements.

Côté ergonomie, l'application est plus fluide et plus moderne. Elle propose aussi de nouvelles fonctionnalités, déjà présentes sur d'autres appli comme Citymapper, notamment la localisation de Vélib' ou de Cityscoot sur la carte. Lors du calcul d'un itinéraire, l'application suggère aussi la rame de métro où s'installer pour faciliter les correspondances. 

"Remettez l'ancienne version!"

Mais des défauts et des manques sont pointés du doigt par les utilisateurs ainsi que par la FNAUT, une association de voyageurs. Ils s'agacent notamment de la disparition du plan des lignes de bus et des horaires. Interpellant la RATP sur Twitter, certains réclament même le retour de l'ancienne application. Ces critiques sont les mêmes sur Google Play et dans l'App Store, où l'appli recueille de très mauvaises notes. 

Des ajouts et corrections à l'automne

Contactée par BFM Paris, la RATP se dit consciente des problèmes rencontrés par les utilisateurs. Les voyageurs avaient pourtant été mis à contribution dans la conception de cette nouvelle appli.

"Pendant un an, plus de 8.000 testeurs ont ainsi été interrogés et écoutés. La RATP a pris en compte les retours et les attentes de ce panel d'utilisateurs à chaque version et a ainsi retenu les fonctionnalités les plus plébiscitées", explique la régie. 

La RATP nuance par ailleurs les critiques, estimant que les commentaires négatifs concernent "moins de 0,2% des utilisateurs". "Nous sommes néanmoins conscients que cette mise à jour a pu déstabiliser une partie des utilisateurs, comme c'est souvent le cas pour les applications très utilisées et avec lesquelles existe une relation quotidienne de proximité", poursuit la RATP.

Les retours des utilisateurs vont toutefois contribuer à faire évoluer l'application qui devait déjà intégrer de nouvelles fonctionnalités d'ici l'automne. La RATP promet "d'accélérer" le retour du widget qui permet de connaître les horaires et proposera le fonctionnement hors ligne de l'application. 

Carole Blanchard