BFM Business

La Marine récupère les Falcon qui transportaient les ministres

La Marine nationale compte désormais 8 Falcon 50 Surmar.

La Marine nationale compte désormais 8 Falcon 50 Surmar. - Dassault

"Quatre Falcon 50, auparavant chargés de transporter les membres du gouvernement, vont désormais assurer la surveillance maritime après avoir été transformés."

Après un bref retour aux ateliers, les Falcon 50 initialement affectés au transport gouvernemental vont démarrer leur nouvelle vie. Le dernier des quatre appareils concernés a en effet été remis vendredi à la Marine nationale, a annoncé Dassault Aviation.

Désormais équipés d’un "radar de détection, un système optronique, un nouveau cockpit et des hublots d’observation", ils serviront à assurer la surveillance maritime (Surmar). Cette dernière comprend la lutte contre la piraterie, les trafics et la pollution, ainsi que la recherche et le sauvetage en mer.

8 Falcon pour la Marine nationale

Cette livraison permet ainsi à la Marine nationale de doubler le nombre de Falcon affectés à ces tâches, puisqu’elle dispose maintenant de 8 exemplaires. L’un d’entre eux sera d’ailleurs bientôt utilisé pour mener les recherches au large de l’Egypte, à la suite du crash d’un A320 reliant Paris au Caire.

"Dassault Aviation se félicite de la confiance que lui ont accordée la Marine nationale et la DGA (Direction générale de l’armement, ndlr) ainsi que des excellentes conditions dans lesquelles ce programme s’est déroulé", indique le groupe français dans un communiqué.

Une nouvelle génération de Falcon Surmar a d’ailleurs été lancée et plusieurs appareils viennent d’être commandés par les garde-côtes du Japon, précise-t-il par ailleurs.

Y.D.