BFM Business

La Mairie de Paris n'exclut pas la mise en place de péages urbains

Des péages pourraient être mis en place sur le périphérique parisien, dans plusieurs dizaines d'années.

Des péages pourraient être mis en place sur le périphérique parisien, dans plusieurs dizaines d'années. - Boris Horvat - AFP

La capitale pourrait, dans quelques années, se doter de péages urbains et périurbains afin de "faire payer à son juste prix l'utilisation de l'espace public".

Alors que les automobilistes font régulièrement entendre leur mécontentement vis-à-vis de la politique menée par la Mairie de Paris, voilà qui ne devrait pas arranger la situation. Car la municipalité s'interroge désormais sur l'opportunité de mettre en place des péages urbains (sur le périphérique) et périurbains.

C'est ce qu'a confirmé Jean-Louis Missika, adjoint à la maire de Paris en charge de l'urbanisme et des projets du Grand Paris, vendredi lors du salon Autonomy.

"Il faut envisager un système de redevance à l’usage"

"La question du péage urbain et périurbain à mon sens mérite d’être posée", a-t-il en effet déclaré, comme le rapporte Le Parisien. L'idée étant de "faire payer à son juste prix l'utilisation de l’espace public", afin de financer l'entretien et le réaménagement des routes franciliennes.

"Je ne demande pas à l'État d'instaurer le péage urbain, je lui demande de l'autoriser", a-t-il poursuivi.

Comme l'explique le quotidien, l'idée serait, au bout du compte, d'appliquer aux routes et autoroutes urbaines le même principe que pour le métro ou le bus. Ainsi, selon Jean-Louis Missika, "il faut envisager un système de redevance à l'usage".

Si l'élu estime impératif de trouver des financements supplémentaires, c'est que les usages devraient évoluer de manière radicale dans les prochaines années. La fin des voitures essence, envisagée dans la capitale en 2030 mais aussi l'avènement de la voiture autonome, nécessiteront de nombreux aménagements. Et tout cela aura, bien évidemment, un coût.

Y.D.