BFM Business

La France passe le cap des 2 millions d'utilisateurs de trottinettes électriques

Les ventes de trottinettes électriques ont progressé de 8% en valeur et de 34% en volume en 2020.

Les ventes de trottinettes électriques ont progressé de 8% en valeur et de 34% en volume en 2020. - NICOLAS TUCAT / AFP

Malgré la crise sanitaire, pas moins de 640.000 trottinettes électriques ont été vendues en 2020.

Le marché des trottinettes électriques a poursuivi plus lentement sa croissance en 2020, passant le cap des 2 millions d'utilisateurs en France, selon des chiffres de la profession publiés mardi. Les ventes de trottinettes électriques ont progressé de 8% en valeur et de 34% en volume en 2020, avec 640.000 unités vendues pour 207 millions d'euros de chiffre d'affaires, selon le baromètre de la Fédération des professionnels de la micro-mobilité (FP2M) et de l'agence de prospective Smart Mobility Lab.

Le rythme de croissance a baissé par rapport à 2019, puisqu'on avait alors +73% en valeur et +104% en volume. "Le marché fait plus que se maintenir. Malgré la fermeture de nombreux revendeurs et malgré l'absence d'aides par l'Etat, on a observé la consolidation d'un phénomène", a résumé à l'AFP le directeur de Smart Mobility, Jean Ambert.

"C'est un mode de transport qui s'est démocratisé" avec des prix toujours en baisse, d'autant que ces engins "permettent de continuer à se déplacer en respectant les gestes barrière" en ces temps de pandémie, a-t-il remarqué. Les ventes de trottinettes électriques ont dépassé pour la deuxième année celles des vélos électriques – certes plus chers – avec plus de 2 millions de "trotteurs", selon lui.

"Des tensions sur les approvisionnements"

Le marché de la micro-mobilité a parallèlement été marqué l'an dernier par un tassement des ventes de trottinettes mécaniques (-15% en volume) et de skate-boards électriques (-23%), tandis que les gyroroues et les gyropodes ont eu le vent en poupe (+30% et +206% respectivement), avec des volumes cependant toujours modestes pour ces engins plus futuristes.

Désormais dominé par la mobilité urbaine, le marché des engins de déplacement personnels (EDP, dont font partie les trottinettes) a globalement crû de 1% en volume et de 7% en valeur, avec un chiffre d'affaires évalué à 291 millions d'euros. L'effondrement des ventes dû au premier confinement au printemps 2020 a été rattrapé par "un boom" ensuite, les commerçants s'étant largement convertis au "click and collect" (retrait des achats commandés sur internet).

La tendance se prolonge en 2021, Jean Ambert signalant "des tensions sur les approvisionnements", tant au niveau de la chaîne logistique que sur les fournitures en composants électroniques.

J. Br. avec AFP