BFM Business

L'industrie automobile renait de ses cendres au Royaume-Uni

Jaguar Land Rover ouvre un site ultra moderne.

Jaguar Land Rover ouvre un site ultra moderne. - Jaguar Land Rover

Jaguar Land Rover inaugure une nouvelle usine au Royaume-Uni. Et il n'a pas le seul. Nissan et Toyota ont fait de même.

L'industrie automobile est de retour au Royaume-Uni. Le constructeur Jaguar Land Rover vient d'inaugurer une usine flambant neuve dans l'ouest de l'Angleterre. Un site ultra moderne spécialisé dans la fabrication de moteurs. Cette usine confirme que l'industrie automobile est en pleine renaissance de l'autre côté de la Manche.

Donnée pour morte il y a 20 ans, la filière automobile britannique tient sa revanche. A l'image de Jaguar Land Rover racheté par l'indien Tata, toutes les marques sont passées sous pavillon étranger.

Les nouveaux propriétaires ont complètement revisité les gammes et les techniques de fabrication. Aujourd'hui, ces constructeurs sont parmi les plus compétitifs au monde, avec des marges supérieur à 12%.

Manque de main d'oeuvre

Du coup, les concurrents ont décidé de s'implanter eux aussi au Royaume-Uni. C'est le cas notamment des japonais Nissan et Toyota. Même l'américain Ford songe à implanter son futur site européen en Grande-Bretagne.

Et au moment où Renault et PSA souffrent de surcapacité de production en France, le secteur automobile au Royaume-Uni manque de main d'œuvre. Il a créé 14.000 emplois directs l'an dernier et plus de 30.000 chez les fournisseurs et équipementiers. Cette industrie contribue désormais pour plus de 30 milliards d'euros par an dans les exportations du pays.

Mathieu Sévin