BFM Business

L'inattendu record du nouvel A380 d'Emirates

L’A380 bi-classe d’Emirates devient l’avion commercial offrant la densité la plus élevée au monde.

L’A380 bi-classe d’Emirates devient l’avion commercial offrant la densité la plus élevée au monde. - JV Reymondon-Airbus

Emirates fera voler, le 1er décembre, un A380 à la capacité jamais atteinte: 615 passagers, dont 557 en éco. Du jamais vu pour un avion de ligne. Air France, par exemple, exploite le super Jumbo d'Airbus dans une configuration comprenant 516 sièges.

853... C'est le nombre maximal de passagers qu'Airbus avait prévu de pouvoir mettre à bord d'un A380 lors de sa création. Une capacité réservée aux compagnies aériennes souhaitant n'installer qu'un seul type de siège dans le plus gros avion de ligne du monde. Mais à ce jour, en dépit de quelques projets avortés, aucun client d'Airbus n'a opté pour cette option qu'on aurait tôt fait de surnommer la "bétaillère".

A compter du 1er décembre, Emirates va néanmoins s'en approcher avec un A380 aménagé pour transporter 615 passagers, la configuration la plus dense jamais exploitée par les compagnies aériennes exploitant des A380.

L'avion a été livré par Airbus, voici quelques jours, à la première compagnie du Golfe, qui exploite une flotte d'A380 sans équivalent dans le monde (68 exemplaires si on prend en compte ce dernier exemplaire).

40% de sièges en plus que sur l'A380 de Singapore

Cet A380 a été aménagé en deux classes: 58 sièges en Business et 557 en éco, soit 615 passagers au total. Il sera mis en service pour assurer la liaison entre Dubaï et Copenhague à compter du 1er décembre 2015.

A titre de comparaison, les versions les plus importantes en capacité de l'A380 étaient jusqu'alors celles qu'exploitent Qatar Airways et Air France, avec respectivement 517 et 516 passagers.

En introduisant une nouvelle classe Premium Economy, Lufthansa a, elle, réduit la densification de ses A380 passant de 526 à 509 sièges sa capacité maximale d'emport de passagers. A l'autre extrémité, Singapore Airlines fait voler une configuration particulièrement spacieuse ne comprenant que 379 sièges, soit 40% de moins que dans la nouvelle configuration commandée par Emirates 

Pour densifier son nouvel A380, la compagne de Dubaï a supprimé la "first" et réduit la cabine business, qui ne comprend que 58 sièges installés sur le pont supérieur, auquel accéderont pour la première fois 120 passagers de la classe éco, sur les 557 qu'elle compte au total. 

Les passagers de la classe éco bénéficient d'écrans plats individuels de grande dimension.
Les passagers de la classe éco bénéficient d'écrans plats individuels de grande dimension. © Emirates

Tous bénéficient par ailleurs de grands écrans plats à la diagonale de 13,3 pouces (33,7 cm), de la taille d'un très honnête PC portable.

La densité de passagers retenue par Emirates repose sur une capacité de 10 sièges par rangée (3 sur chaque côté des deux allées et 4 au centre) et un espacement entre chaque rangée de sièges de 32 (81 cm) à 34 pouces (86 cm) pour la classe éco. Ce dernier paramètre est celui qui procure au passager la sensation de confort". La largeur de chaque siège reste dans des normes de densité courantes en classe éco de 17,5 pouces (44,5 cm). 

Emirates inaugure-t-il ainsi une nouvelle voie pour les compagnies utilisant l'A380? C'est probable. Airbus prépare déjà pour 2017 une configuration de son superjumbo comprenant 11 sièges par rangée sur le pont principal uniquement. Les sièges auront la même largeur mais celle des accoudoirs sera rognée comme c'est le cas dans les Boeing 777 qui ne proposent plus 9 mais 10 sièges de front, en classe éco.

Frédéric Bergé