BFM Business

Les chiffres record d'Emirates

Le trafic passager d'Emirates avoisine les 50 millions de passagers transportés

Le trafic passager d'Emirates avoisine les 50 millions de passagers transportés - Karim Sahib - AFP

Le groupe a publié ce jeudi 6 mai son rapport annuel dévoilant ses performances financières sur l'exercice 2014-2015. Sur un an, le nombre de passagers transportés a frôlé les 50 millions et son bénéfice a bondi de 40%.

Ce sont des chiffres qui risquent fort de faire grincer des dents chez Air France, qui n'a de cesse de dénoncer "les subventions indirectes" dont bénéficient ses rivales du Golfe.

Le 2 mai dernier, son PDG Frédéric Gagey était monté au créneau pour pester contre cette "concurrence déloyale". Or les résultats publiés par la compagnie Emirates pour l'exercice 2014-2015 sont à bien des égards remarquables. Voici les principaux chiffres à retenir.

> Près de 50 millions de passagers

Le trafic passager de la compagnie aérienne a connu une importante croissance l'an passé. Il atteint de 49,2 millions de passagers transportés l'an passé, soit une hausse de 10,7%. A titre indicatif, en 2014 la croissance globale du trafic, toutes compagnies confondues était de 5,5% selon l'IATA, l'association internationale du transport aérien.

La compagnie réalise presque la même performance (+9,1%) sur un indicateur très scruté par les analystes du secteur, le siège au kilomètre offert (SKO) (*) qui mesure la capacité d'une compagnie aérienne à générer des revenus. Il passe ainsi de 271,1 milliards de km à 295,7 milliards. Pour donner un ordre d'idée, Air France, en 2014, affichait 270,7 milliards de km.

> Un bénéfice en hausse de 40%

Le résultat net du groupe a progressé de 40%, passant de 3,2 milliards de dirham émiratis à 4,5 milliards, soit 1,1 milliards d'euros. La rentabilité du groupe s'en ressent, elle passe de 13,6% à 17,2% sur l'exercice 2014-2015.

> Des revenus record

Jamais Emirates n'avait engrangé un chiffre d'affaires aussi important que sur l'exercice qu'elle vient de clore. L'ensemble de ses revenus est passé de 82,63 milliards à 88,8 milliards de dirhams (21,3 milliards d'eueos) soit un record historique pour la plus grande compagnie du Golfe.

> Une marque évaluée à 6,6 milliards de dollars

Emirates devient de plus en plus connu, et la marque prend ainsi du poids. Brand Finance évalue ainsi sa valeur à 6,6 milliards de dollars, la classant au 196e rang de son Top 500 de 2015. Devant des poids lourds du secteur tels que la compagnie américaine Delta Airlines (211e), United Airlines (280e) ou encore Lufthansa (331e).

> Une flotte de 231 avions

Emirates exploite désormais 231 avions court, moyen et long courrier contre 217 l'an passé. Le groupe a notamment dépassé la barre des cinquante A380, le super jumbo d'Airbus dont il est le principal client, en comptant désormais 59.

(*) Ce ratio est calculé en multipliant le nombre de sièges disponibles sur un avion donné par le nombre de miles (ou kilomètres) parcourus par cet avion sur un vol donné