BFM Business

L'État va soutenir la reconduction de Carlos Ghosn chez Renault

-

- - -

Le scénario d'un renouvellement de mandat de Carlos Ghosn au-delà du mois de juin semble de plus en plus plausible. L'État, qui détient 15% du capital, soutiendrait cette option.

L'État français, actionnaire de Renault à hauteur de 15%, va soutenir la reconduction de Carlos Ghosn au poste de PDG, et la nomination de Thierry Bolloré au poste de numéro 2. Il réclame cependant une feuille de route pour consolider l'alliance Renault-Nissan, alors que le japonais refuse tout rapprochement supplémentaire tant que le gouvernement a voix au chapitre chez le constructeur français.

Le scénario de la succession de Carlos Ghosn, qui devait intervenir en juin, a été bousculé à quelques jours du conseil d'administration prévu jeudi chez Renault. Le départ annoncé de l'Allemand Stefan Mueller, actuel directeur délégué à la performance, laisse le champ libre au français Thierry Bolloré directeur délégué à la compétitivité du groupe Renault, pour devenir le bras droit de Ghosn. Une place laissée vacante depuis le départ de Carlos Tavares pour PSA en 2013. Le Français sera ainsi officiellement intronisé dauphin du Brésilien.

N.G.