BFM Business

L'automobile américaine tourne à plein régime

Le Ford 150, un pick up qui symbolise l'Amérique, ses artisans et ses petites entreprises, est devenu le modèle le plus vendu aux Etats-Unis.

Le Ford 150, un pick up qui symbolise l'Amérique, ses artisans et ses petites entreprises, est devenu le modèle le plus vendu aux Etats-Unis. - -

En France, les ventes de voitures au premier semestre 2013, officialisées ce 1er juillet, sont déplorables. Pendant ce temps-là, aux Etats-Unis, le secteur, totalement restructuré, se porte comme un charme.

En France, les ventes de voitures se sont enfoncées de 11,3% au premier semestre 2013, a annoncé le Comité des constructeurs français d'automobiles, ce lundi 1er juillet. Alors que le marché hexagonal n'en finit pas de chuter, de l'autre côté de l'Atlantique, le secteur automobile aux Etats-Unis connaît une franche reprise.

L'industrie automobile américaine tourne à plein régime. Les usines sont à 95% de leur capacité, de plus en plus souvent avec trois équipes. Les ventes de voitures pourraient atteindre cette année leur meilleur niveau depuis six ans. Autrement dit, avant le début de la crise. Avant que Barack Obama ne décide de sauver le secteur avec l'argent du contribuable, mais en échange d'une purge drastique : restructurations et suppressions d'emploi.

Un nouvel emploi sur quatre dans l'auto

Ainsi, le paysage aujourd'hui est un peu différent d'il y a six ans. Il y avait un million d'emplois, il n'y en a plus que 700.000 dans le secteur. Le salaire de départ a sensiblement diminué et les prestations sociales ont fondu.

Il n'empêche que la reprise de l'automobile entraîne le reste de l'économie. Un emploi nouveau sur quatre est issu de ce secteur.

Aujourd'hui, la voiture la plus vendue n'est plus la Toyota Camry, comme c'était le cas depuis des années, mais le Ford 150, un pick up. Le symbole de l'Amérique des artisans et des petites entreprises. Le symbole de la reprise.

Jean-Bernard Cadier correspondant à New York