BFM Business

L'actuel président d'Air France -KLM s'engage à ne pas demander de rémunération en cas de départ

BFM Business
Ce jeudi, devant les actionnaires d’Air-France -KLM, le président du groupe Jean-Cyril Spinetta, s'est engagé à ne pas demander de rémunération exceptionnelle en cas de départ. Cette résolution intervient après la polémique sur la prime de 400.000 euros versée à l'ancien dirigeant, Pierre-Henri Gourgeon.

Après avoir suscité l'agacement en défendant les primes versées à l'ancien dirigeant, Pierre-Henri Gourgeon, le président d’Air-France-KLM s'est engagé à ne pas demander de prime de départ.

Jean-Cyril Spinetta a déclaré "il est hors de question que je demande à bénéficier de quelque clause supplémentaire que ce soit, j'en prends un engagement formel". Une déclaration qui a suscité des applaudissements dans l'assemblée générale.

BFMTV et AFP