BFM Business

L'A380, le "vilain petit canard" d'Airbus

Les objectifs pour l'A380 ne sont pas atteints

Les objectifs pour l'A380 ne sont pas atteints - -

L'avionneur a enregistré 892 commandes nettes en juillet. Mais les commandes de l'A380 ne sont pas au rendez-vous, ce qui risque de poser problème en terme de production.

Depuis le début de l'année, Airbus fait le plein de commandes. A la fin juillet, l'avionneur faisait état de 892 commandes nettes. Ce chiffre ne comprend pas encore les contrats conclus en juin au salon du Bourget.

Airbus affiche de nouvelles ambitions. L'avionneur le confirme, il dépassera les 1.000 commandes sur l'ensemble de l'année. L'appareil le plus vendu reste de loin l'A320. En revanche, les commandes du super jumbo A380 se font attendre.

Objectif de 25 exemplaires

Au début de l'année l'objectif était de vendre 25 A380. A part les 20 exemplaires vendus au loueur Doric au salon du Bourget, les marques d'intérêt pour le super jumbo européen ne se bousculent pas. Il reste donc un peu moins de 5 mois à Airbus pour atteindre ses objectifs annuel. A savoir en vendre 25 exemplaires.

Après une année 2012 sans une seule commande d'A380, si Airbus ne rectifie pas le tir en 2013, cela posera un problème sur les cadences de production de l'appareil.

Aujourd'hui Airbus fabrique 2,5 A380 chaque mois. A ce rythme pas de problème jusqu'en 2015. Les commandes en cours permettent de tenir ce rythme. Mais au-delà et faute de nouveaux contrats fermes, l'avionneur devra absolument revoir à la baisse le nombre d'A380 produit chaque mois à Toulouse.

Mathieu Sévin