BFM Business

Indigo décroche deux des trois lots pour le stationnement parisien

Indigo a remporté deux des trois lots de l'appel d'offres de la mairie

Indigo a remporté deux des trois lots de l'appel d'offres de la mairie - Ana Aravelo - AFP

L'entreprise va gérer le contrôle du stationnement et des amendes dans 14 des 20 arrondissements parisiens. Indigo a pour objectif d'augmenter les paiements des automobilistes dont seulement 9% paient actuellement le parcmètre à Paris.

Le groupe Indigo a décroché auprès de la Ville de Paris deux des trois lots pour gérer le stationnement dans la capitale, à l'issue d'un appel d'offres, a indiqué mercredi à l'AFP le directeur général adjoint de sa filiale Streeteo, confirmant une information du journal Les Echos.

"Nous avons reçu l'avis d'attribution hier" de la Ville de Paris "pour deux lots, ce qui concerne 14 des 20 arrondissements de Paris", a précisé le directeur général adjoint de Streeteo, Maxime Autran.

Le marché remporté recouvre environ 97.000 places de parking en surface sur les 140.000 que compte la capitale.

Gestion des amendes

Un des ses éléments phare sera la mise à disposition "de plusieurs centaines d'agents assermentés qui seront formés et auront en premier lieu le devoir de contrôler le stationnement payant uniquement", a ajouté Maxime Autran.

Ce contrat s'inscrit dans le cadre d'une réforme de la Ville de Paris, qui a décidé en novembre dernier de confier aux entreprises privées la gestion des parcmètres et des amendes dans les rues de la capitale.

Une réforme permise par la loi sur les métropoles (loi Maptam) qui municipalise à partir du 1er janvier 2018 la gestion du stationnement et qui doit garantir à la Ville, selon l'exécutif parisien, un meilleur recouvrement des frais de stationnement.

Un système de paiement sans contact

Seuls en effet 9% des automobilistes payent leur parcmètre, occasionnant un manque à gagner estimé chaque année à 300 millions d'euros. "L'objectif n'est pas de sanctionner les usagers mais de pouvoir optimiser les moyens et le paiement du stationnement avec des dispositifs qui sont plus adaptés", a souligné Maxime Autran.

Ainsi, sera mis à la disposition des usagers un système de paiement par carte bleue sans contact.

Les agents assermentés pour leur part disposeront notamment de véhicules d'observation du stationnement, équipés de caméras intelligentes.

Des outils déjà utilisés à Madrid, où le taux de taux de respect du stationnement payant atteint 85%, tout comme à Londres ou à Bruxelles, où le groupe est également présent, a rappelé Streeteo.

J.M. avec AFP