BFM Business

Grève à Air France: des perturbations plus marquées jeudi

Au départ et à l'arrivée des aéroports parisiens de Roissy et d'Orly, 216 vols ont été annulés jeudi. La grève doit durer jusqu'au 2 août.

C'est un peu plus que mercredi, premier jour de grève des hôtesses et stewards à Air France. Pour ce deuxième jour de conflit, au départ de l'aéroport parisien de Roissy, 79 moyen-courriers et six long-courriers ont été annulés, ainsi que 78 moyen-courriers et sept long-courriers à l'arrivée. A Orly, 28 vols sur 86 prévus au départ ont été annulés et 31 sur 85 à l'arrivée. En revanche, il n'y a pas eu d'"annulation à chaud", selon les sources aéroportuaires.

Dans ses prévisions, Air France indiquait prévoir d'assurer jeudi "près de 80%" de ses vols. La compagnie tablait sur "plus de 90%" de long-courriers assurés, "plus de 70%" de moyen-courriers et "plus de 80%" de vols intérieurs. Le taux de grévistes parmi le personnel navigant commercial est de "36%" selon la direction.

Dix-sept mois

Air France "déplore" cette situation et "met tout en œuvre pour limiter les désagréments" pour ses clients, dont 20.000 devaient être affectés mercredi par le mouvement de grève (17.000 concernés par une annulation de leur vol). Quelque 7.300 personnels supplémentaires ont été déployés à cet effet en renfort au sol, a indiqué à l'AFP un porte-parole. 

Les hôtesses et stewards protestent contre le renouvellement pour 17 mois de l'accord d'entreprise fixant notamment leurs règles de travail, de rémunération et de déroulé de carrière, jugeant "insuffisante" cette durée. La grève, à l'appel de cinq syndicats dont deux représentatifs - le SNPNC-FO et l'Unsa-PNC qui revendiquent ensemble 45% des voix du personnel -, est prévue jusqu'au 2 août.

Le PDG du groupe Air France-KLM Jean-Marc Janaillac, qui a pris ses fonctions au début du mois, a qualifié jeudi de "regrettable et agressif" le mouvement de grève, mettant en garde contre un "fort risque de déclin".

A.R. avec AFP