BFM Business

Fusion EADS-BAE: Londres veut s'assurer de la protection des intérêts britanniques

BFM Business

Le ministère britannique du Commerce a indiqué mercredi 12 septembre "vouloir s'assurer que les intérêts britanniques étaient bien protégés" dans la fusion annoncée entre EADS et BAE.

Il a également déclaré "travailler avec les deux entreprises pour s'assurer que c'est bien le cas".

Dans un communiqué, le ministère indique "être au courant de la proposition" de fusion, soulignant que "les avantages économiques de tels arrangements sont du ressort des compagnies" elles-mêmes. "Cependant, étant donné la nature de leurs activités, nous voudrions bien sûr nous assurer que les intérêts britanniques sont bien protégés" "et nous travaillons avec les entreprises pour nous assurer que c'est bien le cas".

BFMbusiness.com et AFP