BFM Business

Forte mobilisation des taxis

BFM Business
Toujours opposés à la déréglementation de leur profession, les chauffeurs de taxis français faisaient blocus mercredi 6 février avant d'être reçus avec succès à Matignon. Retour sur une journée clé.

Alors qu'une délégation de chauffeurs de taxis devait être reçu en fin d'après midi à Matignon, la mobilisation des taxis n’a pas faibli dans les grandes villes de France.

A Paris, 3 200 taxis grévistes selon la préfecture, 5 000 selon la fédération des taxis, étaient au rendez-vous. Il est encore difficile de circuler sur le périphérique au nord-ouest de la capitale. Les taxis sont nombreux à rejoindre la porte Maillot, où le rassemblement a été marqué par un incident en fin de matinée. Un policier aurait été renversé par un taxi. L'officier est légèrement blessé, et le chauffeur a été interpellé.

Embouteillages en province : à Lille, Rouen, Nantes, Bordeaux, Nice, Marseille, Lyon. A Toulouse, des chauffeurs de taxis bloquent toujours l'accès aux supermarchés Leclerc, qui dément formellement toute intention de création d'activité dans le domaine des taxis.

La rédaction, avec Véronique Verdin