BFM Business

Fermeture des petites lignes: Edouard Philippe ne suivra pas le rapport Spinetta

Le Premier ministre estime que "dans bien des territoires, le rail est au coeur de la stratégie des régions pour le développement des mobilités".

Présentant la stratégie du gouvernement pour transformer la SNCF, Edouard Philippe l'a assuré: aucune privatisation n'est au programme. "Ce n'est pas une réforme qui préparerait la privatisation de la SNCF: la SNCF est un groupe public qui porte des missions de service public. Elle est dans le patrimoine des Français et elle y restera", a-t-il déclaré.

Le Premier ministre a également indiqué que l'exécutif ne suivrait pas les recommandations du rapport Spinetta concernant la fermeture de petites lignes ferroviaires.

"Ce n'est pas une réforme des petites lignes. Je ne suivrai pas le rapport Spinetta sur ce point. On ne décide pas la fermeture de 9.000 km de lignes depuis Paris sur des critères administratifs et comptables. Dans bien des territoires, le rail est au coeur de la stratégie des régions pour le développement des mobilités", a-t-il souligné.