BFM Business
Transports

Face à l'inflation, le gouvernement envisage la création d'un chèque transport de 50 euros

Un TER - Illustration

Un TER - Illustration - Mehdi Fedouach-AFP

Ce chèque serait distribué aux Français les plus modestes utilisant les transports en commun du quotidien.

Alors que le prix du train devrait augmenter l’an prochain face à la flambée de l’énergie, le gouvernement entend faire un geste en faveur de certains usagers. Selon nos confrères du Parisien, un chèque transport d’un montant de 50 euros pourrait être mis en place et proposé dans le cadre du projet de loi de finances 2023 qui sera dévoilé lundi.

Cette aide visant à compenser l’inflation ne concernera pas tous les abonnés des transports en commun mais uniquement les plus modestes, voire une partie des classes moyennes. Le nombre précis de bénéficiaires demeure toutefois inconnu à ce stade: "Tout dépendra si on s’arrête à la classe moyenne inférieure ou supérieure, tous les arbitrages ne sont pas encore complètement rendus", indique au Parisien une source proche du dossier.

Uniquement pour les trains du quotidien

Les usagers des TGV ne seront pas non plus concernés, puisque seuls les abonnés des transports du quotidien (TER, Transilien…) seront éligibles. Le chèque sera directement financé et distribué par l’Etat et non par les régions qui subventionnent déjà à hauteur de 75% les billets des TER dont elles ont la gestion.

La semaine dernière, le patron de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, a confirmé la probable hausse des prix des billets de trains en 2023 alors que la facture d’électricité de SNCF Voyageurs devrait grimper de 1,6 à 1,7 milliard d’euros. La moitié de cette somme concernera les TER et Transilien, l’autre les TGV.

https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis Journaliste BFM Eco