BFM Business

Etats-Unis: vers le plus grand rappel de véhicules de l’histoire

Toyota a déjà rappelé de nombreux véhicules après des soupçons d'airbags défectueux.

Toyota a déjà rappelé de nombreux véhicules après des soupçons d'airbags défectueux. - Kevork Djansezian - AFP

Environ 34 millions de véhicules sont affectés par les airbags défectueux de l'équipementier Takata, a annoncé mardi le secrétaire aux Transports américain. 17 millions de véhicules supplémentaires devraient donc être rappelés.

Environ 34 millions de véhicules sont affectés aux Etats-Unis par les airbags défectueux de l'équipementier japonais Takata, a annoncé mardi le secrétaire aux Transports Anthony Foxx.

Les coussins de sécurité mis en cause sont associés à "au moins cinq décès" sur le sol américain, et à de nombreux blessés, a indiqué le ministre, ajoutant que le groupe japonais avait enfin "reconnu" que ses équipements étaient défectueux.

Cette décision va entraîner le rappel de quelques 17 millions de voitures supplémentaires à l'échelle du pays, qui viennent s'ajouter à une première vague de 17 millions, a-t-il dit lors d'une conférence de presse.

11 constructeurs concernés

Ces déclarations volontaires de Takata, qui devraient conduire au plus important rappel de voitures de l'histoire des Etats-Unis, concernent 11 constructeurs au total, ont précisé les autorités fédérales, ajoutant que l'équipementier n'avait pas identifié l'origine du défaut.

Toyota, Nissan et Honda ont ainsi rappelé ces derniers jours plusieurs millions de véhicules équipés d'airbags potentiellement dangereux en évoquant un possible défaut de fabrication. Les trois constructeurs ont expliqué avoir découvert que les airbags fabriqués par Takata n'étaient pas correctement scellés, un défaut susceptible de favoriser l'apparition de moisissure dans le réservoir et d'endommager le gaz propulseur, ce qui pourrait conduire à un déclenchement trop violent de l'airbag propulsant des éclats de métal dans l'habitacle.

Y.D. avec agences