BFM Business

Espoir de sortie de grève à la SNCF, au neuvième jour de conflit

Entrée d'un TGV en gare de Strasbourg, le 7 avril. La grève se poursuit jeudi pour le neuvième jour à la SNCF mais le dialogue a repris entre la direction et la CGT, syndicat majoritaire, entretenant l'espoir d'une sortie de crise. /Photo prise le 7 avril

Entrée d'un TGV en gare de Strasbourg, le 7 avril. La grève se poursuit jeudi pour le neuvième jour à la SNCF mais le dialogue a repris entre la direction et la CGT, syndicat majoritaire, entretenant l'espoir d'une sortie de crise. /Photo prise le 7 avril - -

PARIS - La grève se poursuit jeudi pour le neuvième jour à la SNCF mais le dialogue a repris entre la direction et la CGT, entretenant l'espoir...

PARIS (Reuters) - La grève se poursuit jeudi pour le neuvième jour à la SNCF mais le dialogue a repris entre la direction et la CGT, entretenant l'espoir d'une sortie de crise.

Bernard Thibault, le secrétaire général de la CGT, a exprimé la possibilité d'un dénouement mais Sud Rail, l'autre syndicat à l'origine du mouvement, a appelé à une amplification de la grève.

Des assemblées générales organisées en région devaient se prononcer dans la matinée sur la suite à donner au mouvement, en particulier en Provence-Alpes-Côte d'Azur où semble se cristalliser la protestation des cheminots.

"Il semble que (depuis) hier des discussions permettent peut-être de nouer des négociations au niveau des régions et j'espère qu'enfin, en examinant les revendications, cette situation peut se dénouer à l'avantage des grévistes comme des usagers", a déclaré Bernard Thibault sur RTL.

Sud Rail a toutefois pris ses distances avec le syndicat majoritaire. "La direction de fait pas de propositions concrètes mais propose seulement, a priori, et à une seule organisation syndicale, des discussions et non une véritable négociation", déplore-t-il dans un communiqué.

"L'action continue dans l'unité syndicale dans de nombreuses régions et doit s'amplifier dans les prochains jours", ajoute-t-il.

La grève a contraint mercredi la SNCF à suspendre toutes ses ventes de billets TGV entre Paris et le Sud-Est jusqu'à dimanche pour éviter l'engorgement des trains le week-end prochain, à l'occasion du chassé-croisé des vacances scolaires de printemps.

"Notre priorité est de garantir aux 300.000 personnes qui ont déjà des billets d'effectuer le voyage prévu", a expliqué la compagnie dans un communiqué.

Pour jeudi, la SNCF annonce un trafic peu perturbé en région parisienne avec un service normal sur les lignes A, C et E du Transilien, 87% de circulation sur la ligne B et 77% sur la D.

De même, 79% des Trains express régionaux (TER) devraient circuler en moyenne nationale.

Un service normal est annoncé pour les TGV à l'exception des relations des TGV Sud-Est et Province-Province. "Les niveaux de service sont différents selon les destinations", allant d'un service normal à un train sur deux pour certaines destinations, précise la SNCF.

Véronique Tison, édité par Clément Dossin