BFM Eco

En Ile-de-France, cinq mois après sa réorganisation, la ponctualité du RER D s'améliore

Image d'illustration

Image d'illustration - -

Cinq mois après la réorganisation du RER D, les retards et les suppressions de trains ont diminué.

Depuis le 9 décembre dernier, le RER D est doté d'un nouveau système de correspondances. Les usagers qui se rendent à Paris depuis les gares Malesherbes et Ris-Orangis n’ont plus de trains directs. Ils doivent emprunter une correspondance. L'objectif de cette démarche: réduire drastiquement les retards et le nombre de trains supprimés.

L'annonce de cette réorganisation était loin de faire l'unanimité parmi les 12.000 voyageurs concernés. Cinq mois après sa mise en place, le bilan est néanmoins positif. "La ponctualité du RER D s'améliore: 87,7% en moyenne avec une baisse de 27% des retards sur les 5 premiers mois de mise en service", peut-on lire sur le twitter du RER D SNCF ce mercredi, alors que élus et associations d'usagers se réunissaient pour dresser un premier bilan de cette refonte.

De nouvelles pistes d'amélioration

Plusieurs axes d'amélioration ont par ailleurs été avancés lors de cette réunion. Parmi eux, "améliorer l'information des voyageurs et finaliser les travaux en gare", en mettant à disposition des affichages plus clairs, mais aussi, "fiabiliser les correspondances, notamment à Corbeil en pointe de soirée". 

Cyrielle Cabot