BFM Business

EasyJet veut renforcer sa présence en France

EasyJet représente déjà 14% du marché français.

EasyJet représente déjà 14% du marché français. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

La compagnie à bas coûts devrait desservir 182 destinations depuis 18 aéroports français. La directrice générale d'EasyJet a annoncé, ce mercredi 19 mars, que la France était le deuxième marché du groupe.

EasyJet est déjà le numéro un du low cost en France, mais ne compte pas s'arrêter là. La directrice générale du groupe, Carolyn McCall, présente ce mercredi 19 mars à Paris pour officialiser une commande d'Airbus, a annoncé l'ouverture de 24 nouvelles lignes dans et depuis l'Hexagone.

Déjà présente dans 18 aéroports de France, EasyJet desservira alors 182 destinations. Comme l'a rappelé la directrice générale, la France "est notre deuxième marché après le Royaume-Uni".

Mais comme les Français utilisent moins le low cost que leurs voisins européens, Carolyn McCall veut croire que sa société, qui représente 14% du marché français, peut encore croître.

1.000 salariés sous contrat français

"Ce développement passe par les régions, comme le montre notre arrivée récente à Strasbourg et Figari", a-t-elle expliqué. Avant de souligner que la compagnie emploie 1.000 salariés "sous contrat de travail français".

Carolyn McCall s'est également félicitée de son accord avec l'avionneur européen qui lui a accordé un prix très avantageux sur l'achat de 135 A320: "nous avons déjà eu des contrats avec Airbus, le premier était en 2001", a-t-elle expliqué à BFM Business.

Selon elle, Boeing "était au coude à coude avec Airbus", et l'avionneur canadien Bombardier était également en lice. De plus, le nombre de commandes a également joué sur le prix de l'achat: "nous avons beaucoup d'appareils aujourd'hui. Dans une négociation, ça compte", a-t-elle reconnu.

J.S avec AFP