BFM Business

Dubaï veut être le premier à mettre Hyperloop sur les rails 

Dubaï sera-t-il le premier au monde a mettre en service le train supersonique imaginé par Elon Musk?

Dubaï sera-t-il le premier au monde a mettre en service le train supersonique imaginé par Elon Musk? - Hyperloop One

L'américain Hyperloop One et l'Autorité des routes et des transports (RTA) de Dubaï ont signé mardi un accord pour évaluer la faisabilité de la construction d'un système de transport futuriste à grande vitesse.

Quel état sera le premier pays à faire circuler Hyperloop, le train à très haute vitesse du groupe californien? Ils sont nombreux à le vouloir, mais Dubaï pourrait être le premier au monde. 

La compagnie américaine Hyperloop One et l'Autorité des routes et des transports (RTA) de Dubaï viennent de signer un accord pour évaluer la faisabilité de la construction d'un système de transport futuriste à grande vitesse.

"Nous sommes ici pour signer un accord historique avec nos partenaires de la RTA (...) et nous allons commencer à évaluer [la possibilité] de fournir le premier système Hyperloop", a déclaré Rob Lloyd, patron de l'entreprise américaine, avant la cérémonie de signature.

Une version "commerciale" programmée pour 2020

"Nous allons d'abord nous concentrer sur la valeur qu'Hyperloop One apporterait à Dubaï et à l'ensemble des Emirats", a-t-il ajouté devant la presse réunie à Burj Khalifa, la tour la plus haute du monde. Aucun autre détail n'a été fourni immédiatement sur l'accord.

Le système Hyperloop consiste à propulser à travers un tube des voyageurs dans des capsules dont la vitesse pourrait dépasser les 1.000 km/h. L'entreprise a été créée en 2013 sous l'impulsion d'Elon Musk, patron et fondateur de Tesla,

Hyperloop One a procédé à un premier test du système de propulsion en mai dans le désert américain du Nevada, en vue d'une commercialisation en "2020-2021", selon Josh Giegel, responsable de l'ingénierie de la firme.

P.S. avec AFP