BFM Business

Des nouveaux Abribus pour Paris

Les anciens abris parisiens vont disparaître d'ici fin 2014.

Les anciens abris parisiens vont disparaître d'ici fin 2014. - -

La capitale va changer ses 2.000 abris à partir du deuxième trimestre 2014, pour un modèle plus écologique et connecté. Le marché est revenu à une filiale de JCDecaux.

Ils appartiennent tellement au paysage qu’on ne le remarque même plus. Mais dès septembre 2014, les Parisiens vont devoir s’habituer à de nouveaux abribus pour attendre les transports en communs. Ces derniers seront plus écologiques, plus ergonomiques, et connectés.

La mairie de Paris a annoncé le remplacement des 1.920 abris de la capitale, alors que 80 nouveaux seront installés. La commission d’appel d’offre de la Ville a attribué ce marché à SOPACT, filiale du groupe JCDecaux, inventeur de l'Abribus. Cette décision doit encore être soumise au vote d'un prchain Conseil de Paris.

8,3 millions d'euros de redevance

SOPACT sera chargée de la conception, de la pose et de la maintenance des Abribus parisiens pour une durée de 15 ans. La filiale de JCDecaux va aussi assurer l’exploitation publicitaire des panneaux sur les arrêts.

Avec ce contrat, la redevance perçue par la Ville de Paris va doubler, passant de 3,9 millions d’euros en 2013 à 8,3 millions. De plus, si le chiffre d’affaires de l’exploitant dépasse 25 millions d’euros, la Ville percevra 30% de plus.

Des abris plus écologiques

Pour l’usager, ces abris apportent leur lot de nouveauté. Des prises pour charger ses téléphones seront disponibles, et l’accès et l’information pour les voyageurs handicapés sera facilité. Les abris auront un seul côté vitré contre deux actuellement, et des sièges à l’intérieur et à l’extérieur.

Côté énergie, le mobilier urbain sera aussi moins gourmand, avec une consommation électrique inférieure de 35%. Des panneaux photovoltaïques seront installés sur le toit d'une centaine d'entre eux, et 50 auront des toits végétalisés.

Audrey Dufour