BFM Business

Dans quelles gares et stations les Franciliens se sentent-ils le moins en sécurité?

-

- - -

La gare du Nord arrive en tête du palmarès des gares où les Franciliens se sentent le moins en sécurité du réseau Ile-de-France.

Les Franciliens se sentent de moins en moins en sécurité, notamment dans les transports en commun, selon une étude publiée ce jeudi par l'Institut Paris Région, révélée par Le Figaro. Outre cette étude globale sur le sentiment d'insécurité en Ile-de-France, l'institut a publié, en partenariat avec Ile-de-France Mobilités, une enquête spécifique sur les transports en commun.

Selon cette dernière, la gare du Nord est en tête du palmarès des gares où les Franciliens se sentent le moins en sécurité du réseau Ile-de-France. Au total, 1.565 signalements de peur y ont été effectués. Derrière, se trouvent les gares de Châtelet-les-Halles, Saint-Lazare, Châtelet, La Défense et la gare de Lyon.

Les gares jugées les plus anxiogènes par les Franciliens.
Les gares jugées les plus anxiogènes par les Franciliens. © BFM Paris

700 lieux particulièrement anxiogènes

515.255 clients majeurs abonnés du Pass Navigo annuel et Imagine R, âgés de 18 ans et plus ont été sollicités pour répondre à cette étude. 50.222 y ont répondu.

Les résultats complets de cette enquête seront publiés au printemps mais au total, les auteurs de l'étude identifient 700 lieux de transports collectifs ferrés "pointés par les usagers comme particulièrement anxiogènes". Les espaces de transports collectifs les plus souvent cités ont été réunis sur une carte, visible ci-dessous. Cliquez ici pour la voir en grand. 

Un désengagement de l'Etat "scandaleux" pour Pécresse

Face à la hausse du sentiment d'insécurité dans les transports, Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France appelle le gouvernement à réagir. "Quand nous rendra-t-il les 350 policiers de terrain qu'il a sorti de nos réseaux de transports?", questionne-t-elle dans Le Figaro. "Le désengagement de l'Etat est scandaleux" juge-t-elle encore, tout en annonçant le recrutement de 250 agents de sécurité supplémentaires en 2020. 

Cyrielle Cabot