BFM Business

Crash d'Air Algérie: gros plan sur Swiftair, propriétaire de l'avion

Swiftair prête des avions à d'autres compagnies.

Swiftair prête des avions à d'autres compagnies. - -

L'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé jeudi 24 juillet était un McDonnell Douglas MD-83. Il appartenait à la compagnie espagnole Swiftair. Un cas classique de prêt d'avion. Explications.

La polémique sur la location d'avion revient sur le devant de la scène. Un avion d'Air Algérie, prêté par la compagnie de charter espagnole Swiftair, s'est écrasé au Mali jeudi 24 juillet, faisant 116 morts. Une pratique courante mais pas sans risque.

Cet opérateur privé, Swiftair, a été créé en 1986. Il s'occupe d'une flotte de 30 avions, dont des Boeing 727 et 737, des ATR72/42, des Metroliner ainsi que des McDonnell Douglas MD-83, l'appareil disparu. Elle a pour clients DHL, Fedex ou encore l'ONU. Elle affirme suivre les règles de l'agence européenne de sécurité aérienne.

La compagnie compte 400 employés et une flotte de plus de 30 avions et opère en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient.

Avion remplacé

Pour autant, si la compagnie ne fait pas partie des listes noires, elle a connu quelques avaries. Ainsi, selon les données de l'Aviation Safety Network qui recense les accidents d'avions, Swiftair avait déjà connu quatre accidents dont l'un qui avait causé la mort de pilotes.

Par ailleurs, lors d'affrètements d'avions, des changements peuvent arriver. Ainsi, selon le site suisse ch-aviation.com, l'avion qui était prévu, le 49847 a finalement été remplacé par le 53190.

D. L.