BFM Business

Comment Renault a relancé son site de Sandouville grâce aux utilitaires

À Sandouville, le fourgon Nissan NV300 sera produit sur la même ligne que le Renault Trafic

À Sandouville, le fourgon Nissan NV300 sera produit sur la même ligne que le Renault Trafic - Charly Triballeau-AFP

L'usine normande va produire le fourgon Nissan NV300. Outre le Renault Trafic, elle produit déjà le Vivaro pour Opel et Vauxhall, et bientôt le nouveau modèle Tango de Fiat.

Jadis en difficulté, l'usine Renault de Sandouville (Seine-Maritime), près du Havre, a réussi sa spécialisation dans les véhicules utilitaires. Elle va produire un fourgon Nissan, le modèle NV300, sur la même ligne que le Renault Trafic. Le NV300 va remplacer le Primstar du constructeur japonais. Le volume de production envisagé pour cet utilitaire est de 100.000 véhicules en dix ans, jusqu'en 2026.

"Nous optimisons l'expertise de Renault en fabrication et Nissan bénéficie d'un site de production de grande qualité au coeur du marché européen", a déclaré le patron de Renault-Nissan, Carlos Ghosn.

La production du fourgon de Nissan va encore renforcer l'activité de véhicules utilitaires (VU) de l'usine de Sandouville qui, outre le Renault Trafic, produit aussi le Vivaro pour les marques Opel et Vauxhall, et bientôt le nouveau modèle Tango de Fiat, qui en est encore au stade des prototypes (4 à 5 véhicules par jour).

L'usine a annoncé l'embauche de 183 salariés en CDI

Toutes ces productions ont permis à Renault d'annoncer l'an dernier l'embauche de 183 salariés de production en CDI. "Nous en sommes à 103 et nous comptons les 80 qui nous manquent d'ici avril prochain", a indiqué le responsable communication de Sandouville, Olivier Berthelot.

On ignore encore si Sandouville sera concernée par la vague de 1.000 embauches annoncées récemment pour 2016 par Renault. L'usine normande a déjà produit 93.000 Trafic en 2015, un modèle devenu leader sur le marché français (35% de parts de marché) et numéro 3 en Europe.

Outre le site industriel normand, Renault produit des utilitaires dans son usine située dans l'est de la France, à Batilly (Meurthe-et-Moselle), d'où sortent le Renault Master, le NV400 de Nissan et le Movano pour Opel et Vauxhall.

F.Bergé avec AFP