BFM Business

Comment Porsche veut séduire la clientèle professionnelle

Porsche veut profiter à plein de la fiscalité écologique.

Porsche veut profiter à plein de la fiscalité écologique. - Eric Piermont - AFP

Grâce à la fiscalité écologique, les véhicules hybrides du constructeur comportent de nombreux avantages. Et Porsche veut désormais devenir leader auprès des dirigeants d’entreprises.

Porsche fait mieux que le marché. Alors que les ventes en France progressent timidement depuis le début de l'année, les performances du constructeur automobile allemand dépassent les 23 %, une croissance qui repose en grande partie sur le retour de la clientèle professionnelle.

Vous êtes cadre dirigeant et vous rêvez de rouler en Porsche? Et bien lancez-vous! Votre patron pourrait bien vous dire oui, car la fiscalité écologique rend ce rêve accessible.

Les modèles hybrides du constructeur sont en effet devenus très intéressants. Les motorisations mi-thermique mi-électrique avec moins de 80 grammes d'émission par kilomètre rendent indolore la fameuse Taxe sur les Véhicules de Société, qui est notamment indexée sur l'émission de dioxyde de carbone. La taxe est de deux euros par gramme. C'est 10 fois moins que pour un modèle essence.

Un bonus de 3.300 euros

Sur les modèles hybrides, la carte grise est gratuite et, cerise sur le gâteau, les entreprises bénéficient elles aussi du bonus de 3.300 euros lié à l'achat d'un modèle propre.

Depuis le début de l'année, cette fiscalité "verte" fait donc les affaires de Porsche. La marque s'est ainsi fixé un nouvel objectif: devenir le leader des ventes auprès des dirigeants d'entreprises. A condition que ces derniers assument de sortir du garage de la société au volant d'une Porsche. 

Mathieu Sévin