BFM Business

Cette start-up provençale conçoit d'étonnants "4x4 des mers"

Basée à Aix-en-Provence, la jeune société Tera-4 a mis au point toute une gamme de quadrimarans au design et aux performances extrêmement travaillés. Son premier navire sera livré en mai à un armateur corse.

Tera-4 est au monde nautique ce que Tesla est à l'automobile. Une jeune entreprise qui entend bouleverser les codes établis pour créer et s'emparer d'un nouveau marché: celui des quadrimarans. Ces navires au look particulier reposent sur quatre coques et disposent de trois tunnels d'air. Ce qui leur assurent une aérodynamique particulière et une portance exceptionnelle.

Contrairement aux voitures d'Elon Musk, les bateaux de la start-up Tera-4 ne sont pas développés au cœur de la Silicon Valley, mais élaborés au pied de la montagne Sainte-Victoire. C'est en effet à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) qu'est validé leur design "agressif, brut et anguleux" -certains pourront y voir un clin d'œil au constructeur de automobile Lamborghini- et que sont conçus leurs plans.

Grâce à leur technologie Quadri, les navires Tera-4 peuvent accoster sur les plages.
Grâce à leur technologie Quadri, les navires Tera-4 peuvent accoster sur les plages. © Tera-4

Les quadrimarans offrent plus de stabilité et d'agilité 

C'est également dans cette ville qu'est née la technologie "Quadri", se caractérisant par la création d'un "coussin d’air naturel sous la coque réduisant les surfaces de frottements" explique Alexandre Tollet, le co-fondateur de l'entreprise. Les trois tunnels d'air formés par les coques des quadrimarans permettent à ceux-ci de "planer sur l'eau". 

"Cette technologie permet d'améliorer la stabilité et l'agilité des bateaux, de réduire leurs consommations énergétiques et de faire disparaître la sensation de mal de mer que peuvent ressentir les passagers" indique le chef d'entreprise, également capitaine dans la marine marchande. Composée de quatre associés, la jeune entreprise ne dispose pas encore d'atelier de production. Elle sous-traite donc la fabrication de ses quadrimarans à différents chantiers navals français.

Une véritable "Jeep" des mers 

Les navires développés par Tera-4, extrêmement modulables peuvent répondre à des besoins d'utilisation très précis. Ces quadrimarnans peuvent voler sur l'eau à des fins de loisirs, de transport de passagers ou comme navires d'assistance et de secours. L'entreprise prête régulièrement son premier prototype, le T-9 Prime, à différents services de secours (pompiers, police et gendarmerie maritime), à la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) mais aussi à la Marine française pour en vanter les qualités. Enfin, ils sont proposés en différentes motorisation : thermique et hybrides. Le fabricant signale enfin qu'une version électrique est également envisagée.

Le premier quadrimaran vendu par Tera-4 est en cours de construction. Basé sur le modèle T-10 Aventure, il pourra embarquer jusqu'à 12 passagers et sera utilisés par l'armateur corse Croisière Exclusive, spécialisé dans les excursions en mer entre l'Ile-de-Beauté et la Sardaigne. Sa livraison est prévue pour le mois de mai. 

-
- © -
Antonin Moriscot Journaliste BFMTV