BFM Business

Ces milliards qu'Etihad affirme injecter dans l'économie américaine

Etihad Airways est accusé par les compagnies aériennes américaines de toucher 17 milliards de dollars de subvention.

Etihad Airways est accusé par les compagnies aériennes américaines de toucher 17 milliards de dollars de subvention. - Alberto Pizzoli - AFP

La compagnie d'Abu Dhabi a publié une étude ce mercredi 27 mai rédigée par Oxford Economics qui affirme que le groupe contribuera à hauteur de 6,2 milliards de dollars dans l'économie américaine d'ici à 2020. Et plus de 40.000 emplois.

Etihad Airways continue de fourbir ses armes face aux compagnies américaines. L'entreprise des Emirats arabes unis est régulièrement accusée par celles-ci de leur opposer "une concurrence déloyale", en raison des subventions indirectes dont elle bénéficierait, comme les autres compagnies du Golfe.

Ce mercredi 27 mai, Etihad est venue rappeler son poids son poids dans l'économie américaine, avec à l'appui une étude rédigée par Oxford Economics.

Selon ce document, la compagnie aérienne contribuera pour 6,2 milliards de dollars au PIB états-uniens d'ici à 2020. Soit le double de son poids à l'heure actuelle, qui atteindrait 2,9 milliards de dollars, selon Etihad.

40.000 emplois d'ici à 2020

En termes d'emploi, 23.400 postes sont aujourd'hui dus au groupe d'Abu Dhabi et ce chiffre devrait lui-même doubler dans les cinq prochaines années. Etihad précise que l'étude a évalué les dépenses d'investissements de la société auprès des fournisseurs américains ainsi que ses dépenses opérationnelles. A cela s'ajoute l'impact économique dû aux personnes transportées sur le sol américain.

Ce n'est pas la première arme qu'Etihad déploie. Le 15 mai dernier, la compagnie avait mis en lumière les subventions dont les trois plus grandes compagnies américaines, Delta Air Lines,Americain Airlines et United Airlines, avaient bénéficié depuis 2000.

Elle citait alors une étude de The Risk Advisory Group qui les chiffrait à environ 71 milliards de dollars. Une forme de réponse à ces trois entreprises qui avaient elles-mêmes publié un rapport de long de 55 pages qui dénonçaient les subventions que touchaient les compagnies du Golfe (Emirates, Qatar Airways, Etihad) depuis 2004. Etihad aurait bénéficié à elle seule d'environ 17 milliards de dollars.

J.M. avec Reuters