BFM Business

Ce siège d'avion devrait autant plaire aux compagnies qu'aux passagers

Une start-up américaine travaille depuis 2 ans sur un aménagement d'avion où le siège du milieu ne sera plus la bête noire des passagers: plus large et avec ses propres accoudoirs. Mais, surtout, ces sièges seront coulissants, facilitant le débarquement et l'embarquement.

Et si le siège du milieu devenait enfin une place de choix dans l'avion? Consciente qu'aucun passager voyageant seul n'aime se retrouver coincé entre deux voisins et obligés de partager deux maigres accoudoirs, Molon Labe Design semble avoir trouvé de quoi satisfaire Cette start-up travaille depuis deux ans à un nouveau prototype de sièges d'avion.

Dans chaque rangée de trois, le siège du milieu est plus large et légèrement en arrière par rapport aux deux autres. Ils disposent, chacun, de deux accoudoirs. Finie la guerre des coudes entre voisins.

Des sièges coulissants

Ces sièges ne feront pas seulement le bonheur des passagers mais aussi celui des des compagnies aériennes. En effet, ils sont coulissants. Grâce à un procédé baptisé "Side-Slip Seat", le siège côté couloir glisse vers celui du milieu afin d'élargir l'allée centrale. Grâce à ce gain de place, l'embarquement et le débarquement des passagers est facilité. Selon le site spécialisé Air Journal, le gain de temps serait considérable: 10 minutes sur les 30 minutes nécessaires. Cela permettrait à une compagnie de programmer un vol supplémentaire par jour et par avion. Ces sièges qui ne s'inclinent pas sont en effet prévu pour équiper des avions destinés à assurer des vols de moins de 2 heures.

Seul défaut, ils sont plus lourds que les modèles les plus récents équipant la classe économique en court et moyen-courrier. Mais le surcroît de carburant ainsi généré serait amplement compensé par un temps de stationnement moins long sur le tarmac entre chaque rotation. Le premier prototype devrait être prêt avant la fin de l'année, assure la start-up.

Diane Lacaze