BFM Business

Ce que chaque automobiliste a rapporté à l'État en 2016

Pour cette Clio en version essence, l’automobiliste a donc déboursé 5883 euros l'an dernier, soit 1,5% de plus qu'en 2015.

Pour cette Clio en version essence, l’automobiliste a donc déboursé 5883 euros l'an dernier, soit 1,5% de plus qu'en 2015. - Jean-Brice Lemal - Renault

En 2016, le budget de l’automobiliste a augmenté, quel que soit le modèle. Prix en baisse à la revente, hausse du prix des pièces et surtout taxes en tous genres pèsent sur le porte-monnaie de l’automobiliste.

Vous adorez votre petite Clio, mais vous trouvez qu’elle vous coûte un bras? Ce n’est pas qu’une impression. Selon l’étude annuelle de l’association Automobile Club Association (ACA), les automobilistes ont dépensé plus en 2016 pour leur voiture: 87 euros de plus exactement. Pour la Renault Clio essence, l’automobiliste a donc déboursé 5883 euros.

Une hausse généralisée

Si cette Clio roulait au diesel, il aurait même dépensé plus: 6190 euros pour le même nombre de kilomètres parcourus, 8469 kilomètres. Sur les cinq types de voitures étudiés par l’ACA (Renault Clio essence et diesel, Peugeot 308 diesel, Dacia Logan diesel et Toyota Prius hybride), les dépenses ont systématiquement augmenté.

Seul le budget de la Logan s’est presque maintenu à l’équilibre. L'an dernier, les propriétaires de ce modèle ont, en moyenne, dépensé 4756 euros soit 0,5% de plus qu'en 2015. La plus forte hausse est elle enregistrée par la Prius (qui a certes été renouvelée l'année dernière): +8,6%, avec un budget de 9471 euros.

-
- © ACA

Un quart du budget s'envole en taxes

"La voiture est le 3e poste de dépenses le plus important des ménages, avec l’alimentation et le logement, rappelle le président de l’ACA Didier Bonecker. Or, l’automobile est le produit de grande consommation le plus taxé en France. L’automobiliste paye 25% de taxe quand il roule".

Au volant de sa Clio essence, l’automobiliste débourse en effet 1 euro de taxe tous les 5 kilomètres parcourus, relève l'association. Les taxes sur les carburants pèsent notamment sur le budget. Alors que le prix du baril a baissé de 12%, avec la hausse des taxes, l’automobiliste n’a économisé que 6 euros sur l’année…

En ajoutant les taxes lors des passages au péage, au garage ou chez l’assureur, le propriétaire de la Clio essence a payé 1590 euros de taxes (2,5% de plus qu’en 2015). En 2014, le niveau de taxes atteignait entre 29 et 34% du budget. Sur 65 milliards de taxes versés par les automobilistes l'an dernier, 35 milliards étaient consacrés aux taxes sur le carburant.

Le coût de l’entretien a également augmenté: hausse des tarifs d’assurance (+0,8%), hausse du prix des pièces de rechange chez Renault comme de l’entretien (+2,5% à chaque fois). Le tout alors que le prix de la revente a, lui, baissé. Seule consolation: à l’achat, les ristournes consenties par les concessionnaires ont grossi. Pour une Clio, elle atteint en moyenne 8%.

-
- © ACA
Pauline Ducamp