BFM Business

Carlos Tavares: "Je suis le plus syndicaliste de tous les syndicalistes"

Carlos Tavares assure avoir l'emploi en priorité.

Carlos Tavares assure avoir l'emploi en priorité. - Matthieu Alexandre - AFP

"Carlos Tavares, le patron du Groupe PSA, assure qu'il veut préserver l'emploi."

"Je suis le plus syndicaliste de tous les syndicalistes". Avec cette petite phrase Carlos Tavares a, pour le moins, dû surprendre les représentants du personnel avec lesquels il mène d'âpres négociations salariales. "Dès le moment où j'arrive à mon bureau tôt le matin, ma préoccupation est de préserver l'entreprise et ses employés", a ajouté le patron de PSA dans l'entretien qu'il a accordé au quotidien espagnol El Mundo.

A l'en croire, "Back in the race" (le plan de restructuration qu'il a piloté), a porté ses fruits et PSA n'a plus à se préoccuper de sa pérennité mais "du rendement et seulement du rendement". C'est cette priorité qui va donc présider aux discussions entamées mi-mai par le constructeur automobile avec les syndicats en vue d'un nouveau "pacte social", le précédent accord de compétitivité arrivant à échéance en fin d'année.

"Push to pass"

Des syndicats qui, eux, s'inquiètent pour l'emploi en France, où travaillent près de 84.000 personnes. Non pas qu'il ne fasse pas confiance à Carlos Tavares, recruté chez Renault en 2014. L'entreprise lui doit effectivement son redressement rapide. Alors qu'il était au bord du gouffre lors de la nomination de ce transfuge de Renault, le deuxième constructeur automobile français a dégagé 1,2 milliard d'euros de bénéfice net en 2015. Mais Carlos Tavares a annoncé le lancement d'un nouveau plan, baptisé "Push to pass", qui prévoit notamment une plus grande diversification géographique. Point qui inquiète les salariés français. 

D. L. avec AFP