BFM Business

Bus incendié dans l'Essonne: le chauffeur raconte son agression

Dans l'Essonne, le réseau de bus Tice est en grève, après l'incendie d'un bus et l'agression d'un chauffeur jeudi soir. (Photo d'illustration)

Dans l'Essonne, le réseau de bus Tice est en grève, après l'incendie d'un bus et l'agression d'un chauffeur jeudi soir. (Photo d'illustration) - -

Un bus du réseau Tice, qui fait actuellement l'objet d'un mouvement de grève, a été incendié jeudi soir dans l'Essonne et son chauffeur a été agressé. Ce dernier a raconté son calvaire à BFMTV.

Il était 21 heures, jeudi soir, lorsque quatre personnes ont mis le feu au bus 402 de la société Transevry du réseau Tice au terminal du Coudray-Montceaux, dans l'Essonne. Aucun passager n'était présent au moment des faits, mais selon la gendarmerie, le chauffeur a été agressé et a hospitalisé dans la nuit de jeudi à vendredi en "état de choc".

Le réseau de bus fait actuellement l'objet d'un mouvement de grève. Le parquet d'Evry a ouvert une enquête pour "incendie volontaire et violences sur agent d'une entreprise de transport" confiée à la Brigade de recherches (BR) de la gendarmerie d'Evry.

"Bouteilles de gaz"

Selon le président de la Tice et maire (UMP) de Courcouronnes, Stéphane Beaudet, le chauffeur a été agressé à l'arme blanche et ne "doit sa vie sauve qu'à ses stylos accrochés dans sa veste qui ont fait riper la lame".

"Les personnes, cagoulées, ont ensuite posé plusieurs bouteilles de gaz dans le bus, l'ont incendié et ont interdit au chauffeur de sortir. Il ne doit son second salut qu'à une personne qui passait par là et l'a aidé à sortir", a ajouté l'élu.

Très ému et choqué, le chauffeur du bus, Xavier Martins, a témoigné auprès de BFMTV. "Des individus sont arrivés de partout, portes avant, milieu, arrière. L'un d'eux était armé d'un couteau. Les autres ont déposé des bouteilles de gaz et ont préparé l'incendie du véhicule. Je me suis débattu car je n'avais pas envie de mourir dans mon bus. Je n'avais pas dit au revoir à ma femme et mes parents, c'est ce qui m'a donné la force de m'échapper".

En poste depuis 2006, le chauffeur du bus était responsable d'un syndicat non-gréviste. Selon un communiqué de la Tice publié sur son site internet, le trafic est totalement interrompu vendredi sur l'ensemble du réseau qui transporte quotidiennement 80.000 passagers à travers le département.

M.K. et M.R. avec AFP