BFM Business

Boom lève 30 millions d'euros pour créer le successeur du Concorde

L'avionneur américain Boom, qui veut relancer l'aviation de ligne supersonique, vient de réaliser une grosse levée de fonds afin de développer son projet d'avion de ligne supersonique baptisé XB-1 Supersonic Demonstrator.

Boom fait le plein d'argent. L'avionneur américain vient de lever 33 millions de dollars, soit un peu plus de 30 millions d'euros auprès de plusieurs investisseurs et business angels. À l'issue de ce tour de table, le président de YCombinator (une entreprise de financement de start-ups), Sam Altman, ainsi que l'investisseur Greg McAdoo ont rejoint le conseil d'administration du groupe.

Grâce à cette opération, la société, basée à Denver, va pouvoir développer son projet d'avion de ligne supersonique XB-1 Supersonic Demonstrator. Dénommé également "Baby Boom", ce modèle pourra voler à Mach 2.2 (2.700 km/h), soit 250 km/h de mieux que le Concorde. Ainsi, un vol entre Londres et New York ne durera plus que 3 heures 15, contre 7 heures actuellement.

Ses passagers pourront aussi voyager de Sydney à Los Angeles en 6 heures et 30 minutes, soit 7 heures de moins qu'un vol effectué par un avion de ligne "classique". Et le tout pour un prix relativement abordable puisqu'un vol transatlantique à vitesse supersonique ne coûtera "que" 2.200 dollars (2.000 euros). À titre de comparaison, un vol New York-Paris en Concorde coûtait plus de 6.000 euros. 

Un fuselage en carbone

Pour contenir ses coûts d'exploitation, l'avion sera doté d'un fuselage en fibres de carbone, un matériau bien plus léger que l'aluminium utilisé pour le Concorde. Les ingénieurs de Boom sont persuadés que cela permettra de diminuer de 30% la consommation de carburant. Ce projet a déjà séduit des investisseurs dont Richard Branson, patron de Virgin Galactic, qui a passé une commande pour les dix premiers exemplaires pour un montant total évalué à 2 milliards de dollars (1,85 milliard d'euros). Et selon Boom, une autre compagnie se serait engagée sur une option de 15 avions pour 3 milliards de plus.

Les premiers essais du Baby Boom sont attendus l'année prochaine et devraient être réalisés conjointement avec les équipes de Virgin Galactic pour un premier vol commercial dès 2020.

S.B.