BFM Business

Boeing supprime des postes sur les programmes 787 et 747

Les Boeing 787 sont cloués au sol après deux incidents coup sur coup sur les modèles vendus à Japan Airlines en janvier 2013..

Les Boeing 787 sont cloués au sol après deux incidents coup sur coup sur les modèles vendus à Japan Airlines en janvier 2013.. - -

L'avionneur américain a annoncé la suppression de 2.000 à 2.300 postes aux Etats-Unis le 22 mars. Elles n'auraient rien à voir avec les déboires du Boeing 787.

Le constructeur aéronautique américain a annoncé vendredi qu’il allait réduire la voilure dans les services dédiés au développement et à la mise en production de deux long-courriers, le 747 et le 787. 2.000 à 2.300 postes sur l’usine historique du groupe à Seattle aux Etats-Unis seraient concernés. Parmi lesquels 800 licenciements secs d'ici la fin de l'année, puis uniquement des non-remplacements.

"Alors que les efforts de développement du 787 et du 747 arrivent à leur fin et que les problèmes (de production) sont en baisse, nous avons besoin de moins de ressources", selon le communiqué de Boeing. Mais selon la direction l’interdiction de vol du Boeing 787 n’a "rien à voir" dans cette décision.

Boeing a cessé les livraisons de 787

Le Dreamliner est interdit de vol dans le monde depuis qu'un feu s'est déclaré sur la batterie d'un de ces appareils appartenant à Japan Airlines le 7 janvier à Boston, et qu'un second incident a provoqué un atterrissage d'urgence le 16 janvier au Japon. Cinquante appareils sont ainsi cloués au sol.

Boeing continue de produire 10 modèles par mois mais a cessé de les livrer à leurs commanditaires en attendant les conclusions des autorités américaines sur ces problèmes.

L'avionneur est déjà en train de réduire ses effectifs en Caroline du Sud, où est fabriqué le 787. Ces départs, que Boeing refuse de chiffrer, concernent en premier lieu des sous-traitants.

N.G. avec agences