BFM Business

Boeing ne sait plus où stocker ses Dreamliner

Boeing doit gérer le stationnement de ses avions

Boeing doit gérer le stationnement de ses avions - -

Entre ceux cloués au sol, ceux qui sortent de l’usine, ou ceux pas encore livrés, Boeing se retrouve avec beaucoup d’avions sur les bras. Il doit faire appel à des sociétés spécialisées dans le stockage.

Boeing ne sait plus où garer les fameux Dreamliner. Et il y en a beaucoup: entre ceux qui avaient été cloués au sol, soit une cinquantaine, ceux qui avaient été construits mais pas encore livrés, et ceux qui continuent à sortir de l’usine à un rythme de un toutes les semaines puisqu’il a été décidé de continuer, sans même ralentir, le rythme de production.

Donc Boeing ne sait plus où les mettre dans son usine de l’Etat de Washington. Il a demandé de l'aide à des sociétés spécialisées dans le stationnement des avions basées en Caroline du sud et dans l’Arizona.

Sur le fond, Boeing dit qu’ils sont peut-être sur le point de trouver la solution au problème. En effet, les batteries prenaient feu parce qu’elles s’échauffaient, les cellules des batteries étant trop proches les unes des autres. Et donc Boeing va éloigner les batteries, mettre des plaques de céramiques entre les batteries pour les isoler et aérer les caissons. Ce que ne dit pas Boeing c’est combien de temps ça va prendre.

Une chose est sûre, les vols commerciaux ne reprendront pas avant fin mars début avril.

Jean-Bernard Cadier