BFM Business

Autoroutes: accord entre l'Etat et les concessionnaires

Les sociétés d'autoroutes vont voir la durée de leurs concessions allongée de deux ans.

Les sociétés d'autoroutes vont voir la durée de leurs concessions allongée de deux ans. - Philippe Desmazes - AFP

Emmanuel Macron a annoncé jeudi que les deux parties étaient parvenues à un accord. Celui-ci comprend notamment un allongement de la durée des concessions détenues par les sociétés d'autoroutes, de deux ans en moyenne.

Au terme de longues semaines de négociations, le gouvernement et les sociétés d'autoroutes ont enfin trouvé un accord. Celui-ci valide un plan de relance autoroutier de 3,2 milliards d'euros, en échange d'un allongement moyen de deux ans de la durée des concessions actuelles, a indiqué Emmanuel Macron lors d'une intervention devant la Fédération nationale des travaux publics.

Le ministre de l'Economie a également précisé que le gel des tarifs des péages en 2015, annoncé la veille par Manuel Valls, ne serait pas rattrapé en 2016 mais lissé sur les prochaines années.

"Ce rattrapage sera fait progressivement dans le temps pour qu'il ait le moins d'impact pour nos concitoyens", a ensuite précisé Emmanuel Macron à des journalistes.

80% des travaux réalisés dans les trois ans

Il a également indiqué que les sociétés d'autoroutes s'étaient engagées à ce que 80% des travaux du plan d'investissement soient réalisés dans les trois ans. Elles abonderont d'autre part l'Afitf (Agence de financement des infrastructures de transports de France) pour un milliard d'euros pendant la durée des concessions, dont 300 millions rapidement, comme annoncé mercredi par le Premier ministre.

S'y ajoutera une contribution de 200 millions d'euros à un fonds de financement des infrastructures géré par la Caisse des dépôts. Le nouvel accord inclut d'autre part une clause de "surprofits" prévoyant que les bénéfices enregistrés par les sociétés d'autoroutes 30% au-dessus d'un objectif cible déterminé pour chaque année seront reversés à l'Etat, a précisé Emmanuel Macron.

>> Plus d'informations à venir

Y.D. avec agences