BFM Business

Automobilistes: comment réduire la facture des départs en vacances

Les premières dépenses des vacances se font sur la route

Les premières dépenses des vacances se font sur la route - -

Que vous soyez sur le chemin des vacances ou sur le retour, vous vous apprêtez à rouler pendant plusieurs centaines de kilomètres. Entre les péages et les pleins d’essence, la note peut vite grimper. Voici quelques astuces pour retrouver -un peu- de pouvoir d’achat.

C'est l'heure des grands départs pour les aoûtiens ! Mais avant d’arriver sur votre lieu de villégiature et enfin prendre du bon temps, vous devez prendre la route.

Or, les pleins d’essences et les frais de péage vont déjà entamer sérieusement votre budget. Voici quelques astuces qui vous permettront de grappiller de-ci de-là quelques euros. Elles sont aussi valables pour ceux qui s’apprêtent à prendre le chemin du retour.

> Comparer les prix des carburants

L’arrêt dans une station-service est le passage obligé de tous les vacanciers qui s’apprêtent à prendre la route. Une étape douloureuse au vu des hausses constantes des carburants. Mais il y a moyen de faire jouer la concurrence et d’aller dans les stations le moins chères qui se trouvent sur votre trajet. Pour cela, un coup d'oeil sur sur www.carbeo.com (ous sur son application) afin de connaître les prix pratiqués par plus de 12.000 stations. Ou encore le site gouvernemental www.prix-carburants.gouv.fr.

> Opter pour l'autoroute ou la nationale

C’est l’éternel casse-tête: vaut-il mieux payer l’autoroute et économiser du temps de trajet ou alors passer par les petites routes, au risque de devoir faire des détours qui vont avoir une incidence sur la consommation de carburant ?

Les sites de Via Michelin ou encore Mappy permettent d’envisager divers scénarios de trajet (le plus rapide, sans péage). Le tout en indiquant la puissance du véhicule et le prix au litre du carburant utilisé, histoire de voir quelle route sera la plus économique.

> Fractionner les trajets sur autoroute

C’est un habitué des trajets en autoroute qui a fait cette étonnante constatation : effectuer d’une traite un trajet lui coûte plus cher que s’il le fractionne en sortant de l’autoroute pour la reprendre immédiatement après. D’où la création du site www.autoroute-eco.fr qui permet de calculer quel est le gain, généralement de quelques euros, en fractionnant le trajet en deux, 3 ou 4 fois.

> Décaler son départ

Toujours pour essayer de rogner sur le budget dédié aux péages, il peut être intéressant de réfléchir à décaler son heure ou son jour de départ. Certaines sociétés d’autoroute, comme c’est aussi le cas chez la SNCF, applique des tarifs rouges aux heures de pointes dans le but de fluidifier le trafic, notamment lors des retours de week end en région parisiennes. Ainsi, sur l’A1, dans le sens Lille Paris, les prix sont 25% moins chers après avant 16h30 ou après 20h30. L’A86 applique des tarifs modulés en fonction des horaires.

> Faire appel au covoiturage

Il reste de la place dans votre véhicule ? il y a moyen de rentabiliser votre trajet en prenant un passager. Pour le trouver, rien de plus simple puisque les sites de covoiturage sont désormais légion. Les plus fournis sont www.covoiturage.fr ou encore www.laroueverte.com. C’est à vous de fixer le prix et les conditions de départ. Par exemple, un aller Paris Marseille peut, selon les cours des offres actuellement en ligne, vous rapporter entre 50 euros et 60 euros.

BFMbusiness.com