BFM Business

Aircross, le concept-car de Citroën pour séduire la Chine

La Chine est devenue le premier marché mondial de Citroën.

La Chine est devenue le premier marché mondial de Citroën. - Citroën

La marque aux chevrons présentera au salon automobile de Shanghai un concept car de SUV entièrement conçu pour répondre au goût de la clientèle chinoise. Aperçu.

Au salon automobile de Shanghai qui s'ouvrira le 20 avril, Citroën présentera "Aircross". Ce concept car qui préfigure le remplaçant de l'actuel C4 Aircross est un SUV, ces modèles à cheval entre une berline et un 4x4, développé essentiellement pour l'automobiliste chinois.

C'est la vocation de ce modèle développé spécifiquement pour cette clientèle qui revêt une importance capitale pour la marque aux chevrons. L'empire du milieu est aujourd'hui son premier marché: Citroën y réalise plus d'un quart de ses ventes. 

Aircross a été développé avec l'aide du bureau d'étude du groupe PSA à Shanghai. Les designers ont utilisé comme base de travail la C4 Cactus, la version crossover de cette berline, ces modèles qui ont le look d'un tout-terrain, mais seulement deux roues motrices. A l'arrivée, Aircross est plus imposant. Le modèle est plus haut et plus large. Des dimensions qui donnent à son conducteur un sentiment de sécurité.

Un moteur indisponible avant... 2019

Et comme la berline qui l'a inspiré, il s'agit d'un véhicule simple, mais truffé de technologies. Un SUV connecté, qui dispose par exemple d'un système audio garantissant une qualité d'écoute comparable pour chaque passager. Il possède en outre un bouclier de protection ingénieux. Et toujours pour répondre aux préoccupations du consommateur chinois, l'Aircross est un SUV respectueux de l'environnement. Il est équipé du futur moteur hybride rechargeable de PSA.

Sur le papier, il a tout pour séduire. A un détail près: il s'agit d'un concept car. Sa production en série n'est pour l'instant pas prévue. Quant au moteur hybride de PSA, il ne sera pas disponible, lui, avant 2019.

Après l'arrivée du chinois Dongfeng à son capital, PSA se sinise un peu plus. La Chine est devenue en 2014 son premier marché mondial, devant la France. Sur les 2,9 millions de véhicules vendus, 734.000 l'ont été sur le sol du géant asiatique, contre 638.000 dans l'Hexagone. 

Dans le pays, où le groupe construit une quatrième usine, sa progression impressionne: elle atteint 31,9% par rapport à 2013. Et 43,1% pour la seule marque Peugeot. Déjà l'année dernière, PSA y revendiquait une croissance de 26,1%

Mathieu Sevin avec N.G.