BFM Business

Airbus veut contrer Boeing avec un A350 XXL

L'A350 va être agrandi.

L'A350 va être agrandi. - Yasser al-Zayyat - AFP

Airbus veut rattraper son retard face à Boeing sur le segment des long-courriers. Pour cela, il compte sur une version allongée de son A350.

Airbus Group a publié des bons résultats 2015. Et ses perspectives pour 2016 sont optimistes. Mais le groupe aéronautique européen a de nombreux choix stratégiques à prendre, notamment au sujet de sa division d'avions commerciaux. L'idée est de continuer à rattraper son retard sur le segment des long-courriers. Un marché toujours dominé par l'américain Boeing.

L'offre long courrier d'Airbus a beau être de plus en plus compétitive, elle ne répond pas à l'ensemble des besoins des compagnies aériennes. Par exemple, entre la version la plus longue de la gamme actuelle de ses A350 et l'A380, les compagnies n'ont qu'un choix possible : le futur triple 7 allongé de Boeing et ses 425 sièges.

Aller au plus économique 

Ce marché a longtemps été sous-estimé par Airbus. Mais devant les commandes à répétitions enregistrées par Boeing, le géant européen est obligé de réagir. L'idée est d'aller au plus vite et au plus économique donc pas question de développer un nouvel avion. Airbus va décliner un appareil bien né, salué unanimement pour ses performances économique: l'A350.

"L’A350 est un cheval de guerre chez Airbus. Dans la catégorie des gros avions, c’est l’avenir du groupe", a confirmé Marwan Lahoud, le numéro 2 du groupe, au micro de BFM Business. "Donc forcément nous étudions des évolutions. Le débat est bien avancé, nous avons des discussions internes et avec les compagnies aériennes. L’important est de trouver ce qui répond aux demandes de nos clients".

Il s'agit de proposer une version XXL du nouveau long courrier. L'annonce devrait être faite à l'occasion du salon aéronautique de Farnborough en juillet prochain. Le temps pour l'avionneur de convaincre le motoriste Rolls Royce de développer un réacteur plus puissant.

Mathieu Sévin