BFM Business

Air France: quel avenir pour Servair?

Servair est le numéro 3 mondial de la restauration aérienne.

Servair est le numéro 3 mondial de la restauration aérienne. - Jack Guez - AFP

Air France veut agrandir sa filiale spécialisée dans la restauration et les métiers de la logistique aérienne. En difficulté financière, elle cherche à nouer des partenariats.

L'avenir de Servair est en jeu. Air France, sous pression financière, a relancé ses réflexions sur l'avenir de sa filiale de restauration et d'assistance aéroportuaire, rapporte ce jeudi 26 février le quotidien Les Echos.

Le groupe aérien souhaite "étudier toutes les options à la fois capitalistiques et commerciales" pour cette division, indique le journal en citant des sources concordantes.

"Toutes les pistes sont ouvertes, de l'adossement avec ouverture du capital à la mise à plat des relations entre la compagnie aérienne et Servair", a déclaré une de ces sources.

771 millions d'euros de chiffre d'affaires

Avec 10.000 salariés et un chiffre d'affaires de 771 millions d'euros en 2013, Servair est numéro trois mondial de la restauration et des métiers de la logistique aérienne.

Mais Air France veut encore agrandir sa filiale et "cherche à nouer des partenariats susceptibles de valoriser ses savoir-faire tout en maintenant, voire en développant l'emploi en France", indiquent Les Echos.

Air France, alors en graves difficultés financières, avait déjà envisagé en 2012 de céder des parts de Servair, mais avait abandonné cette piste par la suite.

Le groupe Air France-KLM a enregistré de nouvelles pertes en 2014 et se montre prudent pour l'année en cours.

D. L. avec AFP