BFM Business

Air France: les pilotes renoncent à faire grève fin juin

les pilotes ont visiblement été satisfaits des mesures proposés par le futur PDG d'Air France

les pilotes ont visiblement été satisfaits des mesures proposés par le futur PDG d'Air France - Éric Feferberg - AFP

Les syndicats de la compagnie aérienne ont levé leur préavis de grève qui courait du 24 au 27 juin prochain. Les propositions du futur PDG de la compagnie, Jean-Marc Janaillac, ont trouvé un écho favorable.

Jean-Marc Janaillac a réussi à négocier une pause. Le futur PDG d'Air France-KLM (il prendra ses fonctions le 4 juillet) avait proposé aux pilotes français de geler certaines mesures salariales, à condition qu'ils s'abstiennent de faire grève d'ici au 1er novembre. C'est ce que révélait Marianne ce mardi.

Dans la soirée, les syndicats ont annoncé dans un communiqué qu'il levait leur préavis de grève qui courait du 24 au 27 juin prochain. 

Une première grève qui a coûté 40 millions d'euros

Selon Marianne, le futur PDG d'Air France-KLM promet d'ici au 1er novembre de construire "un nouveau pacte" tourné vers la croissance, alors qu'un plan de réduction d'activité et d'effectifs a été décidé pour 2016 chez Air France.

Il s'agit d'un "retrait temporaire de Transform", Jean-Marc Janaillac ne renonce pas aux mesures de productivité mais "les met simplement en attente", expliquait une porte-parole à l'AFP dans l'après-midi.

La précédente grève, lancée au lendemain du coup d'envoi de l'Euro de foot en France (10 juin-10 juillet), a coûté au moins 40 millions d'euros à la compagnie, d'après ses premières estimations.

J.M. avec AFP